L'Actualité en Temps Réel
xbet bannière

Faible adhésion à la journée de grève lancée par le collectif « Aar Sunu Election »

Premierbet

Le collectif « Préservons notre élection », plus connu sous le nom de Aar Sunu Election, a lancé un appel à une journée de « villes mortes » et à une grève générale, alors que les concertations initiées par le président Macky Sall se poursuivent pour tenter de résoudre l’une des crises les plus graves que le pays ait connues depuis des décennies. Cependant, l’appel semble avoir été largement ignoré dans des quartiers clés tels que le Plateau et autour du marché populaire de Colobane à Dakar. Les rues étaient animées, avec une circulation normale des transports en commun et une foule habituelle autour des échoppes ouvertes.

 

Dans certains établissements scolaires comme les lycées John-Fitzgerald-Kennedy et Blaise-Diagne, les cours ont été suspendus en raison de cet appel à la grève. Pourtant, pour des personnes comme Saer Dieng, un commerçant de 37 ans, il était impératif de garder son commerce ouvert.

 

« Nous vivons au jour le jour, nous ne pouvons pas nous permettre de rester sans travailler une journée, sinon nos familles n’ont rien à manger », a-t-il déclaré.

 

De même, Badara Dione, un conducteur de moto-taxi de 40 ans, n’était même pas au courant de l’appel à la grève selon seneweb. Bien qu’il déplore le report de l’élection présidentielle, il estime qu’une grève générale ne serait pas dans l’intérêt de beaucoup de personnes.

 

Aar Sunu Election exige que le président fixe la date de l’élection avant le 2 avril, date officielle de la fin de son mandat. Ce collectif fait partie d’un vaste front politique et citoyen qui s’est constitué depuis que M. Sall a annoncé, le 3 février, un report de dernière minute de l’élection présidentielle.

 

 

SARA JUPITER  SENEGAL7

Comments are closed.