Accueil Actualités Farba Senghor : «Thierno Alassane Sall est contre moi, parce que je...

Farba Senghor : «Thierno Alassane Sall est contre moi, parce que je l’avais limogé de l’Asecna…»

Cité dans le livre de Thierno Alassane Sall, alors qu’il était ministre sous Wade, Farba Senghor, a apporté une cinglante réplique. Dans l’émission Remue ménage de ce lundi de la Rfm, l’ancien ministre du Transport a laissé entendre que Thierno Alassane Sall ne va jamais le pardonner du fait qu’il l’avait limogé de son poste à l’Asecna.

«Sur instruction du chef de l’Etat d’alors, Me Wade, et en tant que ministre du Transport, j’ai limogé Thierno Alassane Sall de l’Asecna, pour connivence avec une tierce contre les intérêts du Sénégal. Au moment où des pays gérés leurs recettes, les 32 milliards de recettes du Sénégal étaient gérés par l’Asecna ce que l’Etat avait dénoncé. En tant que technicien, ses collègues lui avaient reproché de n’être point en mesure de gérer la plateforme aéroportuaire du Sénégal», dira Farba Senghor.

A l’en croire, «c’est dans les mêmes conditions que TAS a été limogé par Macky Sall, car il refusait de respecter les instructions du chef de l’Etat. C’est idiot de croire qu’un ministre et un haut fonctionnaire peut s’opposer aux instructions d’un chef d’Etat».

1 COMMENTAIRE

  1. Farba Senghor tu es un menteur ! En tant que témoins privilégié de cet Evènement c’est le DG de l’époque qui a décidé d’affecter TAS au siège de l’ASECNA, un de ses meilleurs cadres d’alors. Cela faisait suite à tess folies et ta haine insensée contre l’intéressé qui, loin d’être contre les intérêts du Sénégal qu’il a toujours défendus même au sein de l’ASECNA, t’a simplement rappelé les règles qui régissent l’ASECNA.
    Tu mens encore en disant que certains pays membres « géraient leurs recettes.. » mais que celles du Sénégal étaient gérées par l’ASECNA. Force est de constater ta grande et persistante ignorance des missions et règles de l’ASECNA ou du moins de ta grande mauvaise foi. Aucun pays n’a jamais géré de recette de l’ASECNA. Pas plus hier, qu’aujourd’hui. On peut être homme politique et rester honnête Mamadou Dia nous l’a démontré ……TAS ausssi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici