Accueil Actualités Fast track II: Macky snobe les allies

Fast track II: Macky snobe les allies

Le Président de la République a procédé, en conseil des ministres, à plusieurs nominations. Cette fois les plus proches ont été servis au détriment des alliés de Benno Bokk Yakaar (BBY).

En vingt une (21) nominations, un seul allié de Bénno bokk Yakaar a été casé. En dehors de Modou Diagne Fada nommé à la tête de la Sonacos, les alliés sont les parents pauvres des dernières nominations du Chef de l’Etat. Macky Sall a en effet donné la part belle à l’APR. Une décision qui serait motivée par la volonté du Président de la République de mettre un terme à la grogne au sein de la famille marron-beige. Un vent de révolte avait, en effet, commencé à souffler au sein du parti au pouvoir. Une rébellion menée par certains militants de la première heure qui n’ont pas apprécié le fait d’être zappé de la nouvelle équipe gouvernementale et Mame Boye Diao (nouveau Dg des impôts et domaines) qui a osé crier haut sa frustration n’a été que l’arbre qui cache la forêt.  Ce début de rébellion aurait même gagné les rangs des députés apéristes qui selon certaines indiscrétions seraient entrain de mûrir la riposte comme en témoigne le petit nombre de parlementaire (88 sur 129) qui a répondu récemment à l’invitation du Chef de l’Etat dans le cadre du projet de réforme visant à supprimer le poste de Premier ministre. Un projet de loi que les députés « rebelles » menaçaient de faire échouer si leurs préoccupations n’étaient pas prises en compte. Entre le devoir et la raison Macky Sall a tranché. Cette fois les plus proches sont servis.

Mbissane TINE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

13 − 8 =