Accueil Actualités Ferdinand Coly: « J’ai averti, j’ai alerté. Et c’est la dernière fois...

Ferdinand Coly: « J’ai averti, j’ai alerté. Et c’est la dernière fois que je me prononce sur cette affaire »

En annonçant qu’il va renoncer à sa nationalité sénégalaise, Ferdinand Coly estime qu’il n’est nullement intéressé à faire du trafic d’influence pour avoir l’opinion avec lui, mais plutôt, il veut que vérité et la justice se manifestent au grand jour sur l’imbroglio judiciaire qui l’oppose à Saliou Samb avec, en filigrane, des accusations d’abus de biens sociaux, faux usage et faux et escroquerie à propos d’une usine de poisson.
Toutefois, Ferdinand Coly annonce qu’il va passer à la vitesse supérieure avec les services de Me El Hadji Diouf qui va incessamment entrer dans la danse.

Victime d’escroquerie d’une valeur de plus 900 millions, Ferdinand Coly est toujours dépité, mais toujours digne, le verbe franc et direct et balaie d’un revers de main tous les « mensonges » de Saliou Samb, le président du Conseil départemental de Mbour, par ailleurs président du club le Stade de Mbour.

« J’ai averti, j’ai alerté. Et c’est la dernière fois que je me prononce sur cette affaire et je vais laisser la justice faire son travail. Ça ne m’intéresse pas de faire du trafic d’influence pour avoir l’opinion avec moi. Je pense que les Sénégalais me connaissent et vont en juger. 1 milliards, 2 milliards, un immeuble, ce n’est pas le plus important. Le préjudice est énorme, mais, je suis passé à autre chose et j’ai assumé.

Ce n’est pas que je suis ruiné ou quoi que ce soit. Ce n’est pas un problème d’argent, moi, je vis bien ma vie et je vais même aux champs (rires), c’est une question de philosophie. Mais, j’ai attendu quand même plus de sept ans et j’ai averti et ce monsieur Samb est quand même sous contrôle judiciaire. J’ai été vraiment patient. Je ne me suis pas levé un jour pour dire que je vais renoncer à ma nationalité sénégalaise. Je suis Sénégalais et les Sénégalais me connaissent quand même,rapporte footempo.com.

Il faut préciser que cela n’a pas été décidé sur un coup de tête. Ça a été tout un processus et j’ai tout donné pour mon pays. Quand les expatriés de la diaspora reviennent pour investir au pays, on est vraiment dépité en tombant sur ce genre de personnes. Le préjudice est énorme et ces genres de personnes sont nocifs pour la société », explique Ferdinand Coly à leral.net.

Me El Hadji Diouf va entrer dans la danse

Avant d’ajouter, « mais je suis vraiment sidéré qu’une personne puisse flouer autant de personnes et cette affaire soit ainsi retardée par des mains invisibles et des forces tapies dans l’ombre. C’est quand même une question d’abus de biens sociaux, faux usage et faux et escroquerie et pas contre seulement moi, il y a un Français, un Suédois et un Italien. En effet, si je révélais tout ce que je savais sur cette affaire avec M. Samb, beaucoup d’investisseurs rechigneraient à venir investir au Sénégal.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici