L'Actualité en Temps Réel

Fièvre hémorragique de crimée-congo : un décès enregistré au Sénégal

La fièvre hémorragique de Crimée-Congo a fait son entrée au pays de la Teranga. Selon le journal L’Observateur, quatre cas ont été signalés et une femme originaire de la région de Podor est morte de cette maladie. Elle est provoquée  par un virus dénommé nairovirus transmis par les tiques. Les symptômes sont une forte fièvre, des douleurs ainsi que des nausées et vomissements, généralement  trois à quatre jours après la contamination.  
 
La maladie peut être responsable de formes hémorragiques graves avec une létalité de 10  à 40%.
 
La transmission à l’homme du virus se fait par piqûre de tique ou par contact avec du sang contenant le virus ou des tissus d’animaux immédiatement après l’abattage.
 
La majorité des cas surviennent chez les personnes impliquées dans l’industrie de l’élevage, tels que les travailleurs agricoles, les employés des abattoirs et les vétérinaires. Une exposition nosocomiale dans les établissements de soins de santé peut également se produire.

 

Fanta DIALLO BA-senegal7