Fin de cavale : ça se complique pour l’«ami» de Pape Mamadou Seck

Pape Mamadou Seck, supposé membre des « forces spéciales » a été arrêté à Darou Karim, près de Mbacké, deux semaines après qu’il s’est évadé du Pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec dans la nuit du 9 au 10 juillet. Il a été retrouvé en compagnie d’une dame et d’un homme présenté comme son ami, son hébergeur.

Les trois personnes ont été conduites à Dakar. Pape Mamadou Seck a été renvoyé en prison tandis que ses deux complices présumés ont été placés en garde à vue à la Sûreté urbaine. Si la dame a recouvré la liberté, quelques jours plus tard, l’ami du fugitif qui se nomme Bilal Thiam reste en détention.

Libération dans sa livraison de ce mercredi informe que le parquet demande au juge du deuxième cabinet d’ouvrir à son sujet une information judiciaire pour recel de malfaiteurs et complicité d’évasion. Le procureur a requis en plus le mandat de dépôt contre le mis en cause.

Le journal  informe que Bilal  fera face ce mercredi au magistrat instructeur.

Diaraf DIOUF Senegal7