Fin de la 13e législature : Quand l’Opposition snobe Niasse

Le mandat de la 13e législature arrive à terme à la mi-septembre après les législatives du 31juillet 2022.Ainsi, les députés ont profité hier de leur dernière session ordinaire unique pour rendre hommage à Moustapha Niasse qui dirige l’Assemblée Nationale depuis 2012.

Toutefois, un hic s’est invité au cérémonial. L’opposition considérée n’a pas participé à la fête pour écouter le discours d’adieu du Progressiste en chef.

En présence du Président de l’Assemblée Nationale de la Côte d’Ivoire comme invité de marque, Niasse a fait ses adieux après deux mandats à la tète de la deuxième institution du pays. Mais  l’opposition parlementaire a brillé par son absence.

Après s’être inscrites sur la liste des orateurs, Marie Sow Ndiaye et Mame Diarra Fam ont disparu des radars de l’Institution parlementaire.

Cette opposition parlementaire a toujours eu des rapports heurtés avec Moustapha Niasse qu’elle accuse de ne pas les défendre face au régime et d’avoir fait de l’Assemblée Nationale une chambre de validation des actions gouvernementales.

Seulement quelques députés de l’opposition parlementaire ont sauvé la mise en tenant à rendre hommage à Niasse .Il s’agit  du président du groupe parlementaire Liberté et démocratie, Serigne Cheikh Mbacké et du député Mansour Sy Djamil de Bes Du Niak,renseigne l’AS.

Assane SEYE-Senegal7