Focus : L’affaire Djibril Ngom risque-t-elle d’entacher la présidence du Chef de l’Etat à l’Ua !

0

L’affaire Djibril Ngom du nom du faussaire qui avait fui avec les documents de la coalition Yewi Askan Wi pour les rendre forclos  est partie pour  impulser un coup d’épée dans le brouillard de la présidence du Chef de l’Etat Macky Sall à l’Union africaine.

L’enjeu aura été de taille puisque l’opposition s’est saisie de cette brèche pour proposer une pétition  aux Sénégalais à l’issue de laquelle,le Président Macky Sall fera l’objet de mise en accusation devant la représentation nationale.

Le leader de Pastef les Patriotes, Khalifa Sall et Cie ont emprunté la piste de la pétition pour enlever tout caractère politique à cette mise en accusation de la Première Institution de notre pays qui de leur avis aurait  été souillée par le simple fait de  l’audience qui a été accordée  au faussaire Djibril Ngom.

Si à quelques pas d’hériter de la présidence de l’Ua, le Chef de l’Etat s’est laissé embarquer dans cette affaire alors qu’il est garant de la Constitution, cela pose un problème de crédibilité de notre Première Institution qui ne devrait souffrir d’aucune fioriture.

De toute évidence, rien ne saurait être anodin dans cette affaire car un Chef de l’Etat Sénégalais qui s’apprête à porter la toge de l’Union africaine pourrait bien se retrouver dans une situation inconfortable car diriger le continent en trainant des casseroles n’était pas attendu dans cette dynamique de  l’intégration africaine !

Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment