Accueil Actualités Focus : L’écho d’un éco aux contours encore flous pour l’Afrique !

Focus : L’écho d’un éco aux contours encore flous pour l’Afrique !

Sénégal

Dans biens des cas, la rupture ne serait pas africaine. Et ce conservatisme béat est perceptible avec l’arrivée  de la monnaie Eco qui devient beaucoup plus problème que solution. D’une manière générale, les africains sont de vrais conservateurs et quitter le FCFA pour les pays qui y ont vécu depuis 1945 relève tout simplement d’une inconnue suicidaire.

14 pays, huit en Afrique de l’Ouest et six en Afrique centrale, utilisent toujours le franc CFA comme monnaie officielle, soit 155 millions de personnes.

Sa valeur est indexée sur l’euro (1 euro = 655,96 francs CFA), ce qui maintient les économies africaines dans la dépendance de la politique monétaire européenne.

Après avoir été reçu par Emmanuel Macron le 16 février 2019,  le président ivoirien Alassane Ouattara avait demandé que « cesse le faux débat » sur le franc CFA, qui est « une monnaie solide, bien gérée et appréciée »

.Quant au président Macky Sall, il avait indiqué sur le perron de l’Elysée que « ce  serait extrêmement grave de sortir précipitamment du F CFA « .

Pourtant, c’est ce même Ouattara, président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat de gouvernements de l’Uemoa qui va signer l’accord du passage du FCFA à l’Eco avec le président Macron.

Mais  ce sera avec un Eco qui épouse les mêmes contours que le FCFA puisque la trésor français va continuer de garantir cette nouvelle monnaie Ouest-africaine.

Aujourd’hui, ces dirigeants africains craignent pour leur pouvoir car l’on parle de plus en plus d’une possible dévaluation de l’Eco comme l’avait été le FCFA en 1994.Et si un tel scénario se concrétise, plusieurs économies vont s’effondre et le front social  va se soulever contre les pouvoirs des pays concernés.

Vraisemblablement,le passage du FCFA à l’Eco procède d’un risque majeur pour les Chefs d’Etat concernés car, il y a toujours des inconnues qui pointent à l’horizon de cette nouvelle monnaie arrimée à l’euro son patron.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici