Fraude au droit de propriété : l’ex épouse de Diop Iseg placée en détention

L’affaire de la maison de Sicap Sacré Cœur opposant Madame Aïssatou Seydi à son époux, Mamadou Diop, dit Diop Iseg, a connu une autre tournure une nouveauté. Ainsi l’ancienne directrice générale de l’Iseg vient de rejoindre la prison des femmes de Liberté 6.

Elle a été cueillie il y a une heure par les gendarmes de la brigade de Recherches de Faidherbe à Dakar, en exécution d’un mandat d’arrêt international décerné par le juge du 8e cabinet.

Alors qu’elle était attendue hier devant les gendarmes de cette même brigade de Recherches qui devaient agir en “Délégation Judiciaire” pour “complément d’enquête”, les avocats de la dame se sont entendus dire que “l’audition pouvaient être repoussée à la semaine prochaine.” Aujourd’hui, contre toute attente, des gendarmes de la brigade de Recherches de Faidherbe ont débarqué pour notifier son arrestation à Aïssatou Seydi et sa conduite devant le juge.

Madame Aissatou Seydi  est poursuivie pour des délits de “faux et usage de faux en écriture publique”, rapporte Kéwoulo. Une accusation portée à son encontre par Mamadou Diop dit Diop Iseg, suite à l’achat de la villa de Sacré Cœur par son épouse.

Diaraf DIOUF Senegal7