Accueil Religion Gamou Seydi Djamil de Louga : Pourquoi Serigne Mansour Sy ...

Gamou Seydi Djamil de Louga : Pourquoi Serigne Mansour Sy Djamil en veut à Macky !

Les passes  d’armes entre le leader de Bès Du Niakk et le chef de l’Etat Macky Sall vont de plus bel. Lors du Gamou de son père, le marabout-politicien a dénoncé le manque de considération dont  a fait montre le chef de l’Etat et son représentant  à  son vis-à-vis. Très remonté, Serigne Moustapha Djamil est d’avis que c’est parce qu’on le considère comme un opposant.

Le leader de Bès Du Niakk a commencé  par raconter son échange de piques avec  le chef de l’Etat lors du Gamou de Tivaouane. »Vous pensez que moi, leader de Bès Du Niakk, je vais courir derrière Macky Sall pour l’applaudir ? Non, cela n’a jamais été mon objectif », précise-t-il d’emblée. Et de souligner qu’il n’a pas du tout aimé comment le chef de l’Etat lui a parlé ce jour-là. « Quand je l’ai accueilli, il m’a dit : « Marabout opposant ! ».Je lui ai répondu : « Président restons seulement dans la célébration du prophète, comme on est dans le Gamou  et c’est ce qui nous réunit ici », narre-t-il. A la fin de la réception, j’ai pris sa main pour le reconduire. Il m’a dit : « le 2ème mandat, c’est plié ».Je lui ai dit : »pourquoi ? ».Il a répondu : « Tu n’a pas entendu ce que le Khalife a dit ? ».Et d’ajouter : « Vaut mieux  venir prendre part à la victoire ».Je lui ai demandé de quelle victoire il s’agissait. Et il m’a dit : « celui de 2019,parce que tes gars (opposants) n’iront nulle part » ».Ainsi en réponse à Macky, Mansour Sy Djamil lui a fait savoir qu’il ne sait pas pour ces gars (les opposants),mais lui, va aller  loin.(…).Et Macky de lui dire : « j’avais l’habitude de te donner quelque chose pendant le Gamou, mais, comme tu es marabout opposant, je vais te donner un tout petit peu (damalay Thiompal) ».Je lui ai dit : « Je n’en veux pas, parce ce  que tu vas me donner n’est rien par rapport à ce que Dieu peut me donner »indique Serigne Mansour Sy. Ainsi avec le gouverneur qui a fini par bouder la cérémonie, le leader de Bès Du Niakk lui a assené : « Qu’il s’en aille s’il ne manque que lui, il ne manque pas grand-chose ». C’est dire que Serigne Moustapha Djamil n’a jamais accepté d’être mené en bateau en tant qu’allié. Et c’est en cela qu’il en veut au chef de l’Etat.

Senegal7.com