L'Actualité en Temps Réel

Garde à vue du journaliste Abdou Sakho : Le Synpics commet l’avocat Me Bamba Cissé 

Le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS)  a commis l’avocat Me Bamba Cissé pour apporter tout support au journaliste de Senego Abdou Khadre Sakho placé en garde à vue lundi soir à la Division des Investigations Criminelles (DIC). Les syndicalistes qui ne comprennent pas comment l’auteur des propos peut-il être libre et le journaliste qui les a rapporté, en garde à vue, mettent le propriétaire du site Senego Mr Mbacké devant ses responsabilités de protection juridique de ses employés.

Texte in extenso

Nous avons été saisi ce mardi matin des suites concernant l’affaire de Senego dont le rédacteur en chef et un des journalistes ont été convoqués à la DIC depuis lundi après midi.

Mangoné Ka, rédacteur en chef de senego est libre après plusieurs heures d’audition. Il ne saurait en être autrement. Pénalement c’est le directeur de publication et propriétaire de ce site d’information Sidy Mbacké qui est responsable de tout ce qui est diffusé dans le média qu’il dirige. Pas son Réd Chef.

La question que l’on se pose concerne Abdou Khadre Sakho.

Comment l’auteur des propos peut être libre et le journaliste qui les a rapporté, en garde à vue ?

Le SYNPICS informé ce mardi par un des responsables de la section de Senego s’inquiété de cette propension à vouloir faire porter le chapeau de faits supposés faux au journaliste. Toute l’assistance requise lui sera apporté pour qu’il recouvre la Liberté.

Nous mettons le propriétaire du site Senego Mr Mbacké devant ses responsabilités de protection juridique de ses employés.
En attendant, le Synpics – Syndicat Professionnels Information Communication Sénégal a commis l’avocat Me Bamba Cissé pour apporter tout support au mis cause.

Notre lecture de cette affaire est qu’il s’agit d’un abus manifeste qui trahi un détournement de procédure.

Comment en effet des propos tenus dans l’espace public lors d’une émission sur un autre support avant que le journaliste Sakho le reprenne sur Senego, peuvent ils lui être imputés au motif qu’il s’agisse d’une diffusion de fausses nouvelles ?

Birama Thior – Senegal7

Comments are closed.