Gestion des inondations : la proposition de l’Etat

Les pluies attendues risquent de provoquer de graves inondations. Une révélations de l’ANACIM de troubler le sommeil des habitants des quartiers «sensibles», à Dakar et sa banlieue, comme dans plusieurs autres localités du pays.

Pour faire à cette situation, le gouvernement colmate les brèches en multipliant les initiatives de prévention et les ouvrages de drainage des eaux de pluies.

Mais son arme fatale reste sans doute le Plan décennal de gestion des inondations 2023-2033 qu’il est en train de concocter.

Du Programme de lutte au Programme de gestion
Dès son arrivée au pouvoir, en 2012, Macky Sall avait fait adopter le Programme décennal de lutte contre les inondations (PDLI, 2012-2022). Celui-ci avait pour ambition de régler «défi-nitivement» le problème. Mais, malgré les 766,9 milliards de francs CFA engloutis, les résul-tats sont loin des attentes.

Une mission d’information parlementaire a passé le Plan au crible. Dans son rapport publié en juin 2021, elle salue la construction d’ouvrages d’assainissement et de logements pour les sinistrés. Cependant, elle signale que beaucoup restent à faire pour arriver à éradiquer le phénomène. Dans cette perspective, la mission parlementaire a formulé une dizaine de recommandations parmi lesquelles l’harmonisation de la lutte contre les inondations et le renforcement du contrôle de l’occupation des zones sensibles.

Fanta DIALLO BA-senegal7