Gestion du pétrole et du gaz Sophie Gladima écarte toute idée d’échec

Restons à cette cérémonie du Cadastre pétrolier pour souligner la sortie du ministre du Pétrole et des Energies relative à une gestion transparente des ressources pétrolières et gazières. Une telle préoccupation constitue un souhait du président de la République, selon Sophie Gladima.

« Tant qu’on se donnera la main, il n’y a pas de raison que les choses ne marchent pas. C’est quand il y a absence de dialogue que peut-être des perturbations peuvent arriver mais tant que les gens peuvent poser des problèmes, discuter et avancer ensemble à l’image de nos deux pays, je pense qu’on devrait pouvoir exploiter de façon paisible nos ressources naturelles.

Il y aura toujours des difficultés mais essayons de les surmonter. Nous n’avons pas le droit d’échouer», a déclaré le ministre du Pétrole et des Énergies. Pour sa part, Eva Marie Coll Seck, présidente du Comité national de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) a estimé que ce cadastre pétrolier montre que le Sénégal est sur la bonne voie. Selon elle, ce sera un élément important à mettre dans le panier de la validation du Sénégal qui aura lieu au mois de juillet prochain, relate  le Témoin.

Assane SEYE-Senegal7