Accueil Actualités Gouvernement : Pourquoi Khalifa a rejeté l’offre de Macky ?

Gouvernement : Pourquoi Khalifa a rejeté l’offre de Macky ?

Les manœuvres de Macky Sall pour la mise en place d’un Gouvernement élargi commencent à livrer tous ces secrets. S’il a réussi à enrôler Idrissa Seck, tel n’est pas le cas avec Khalifa Sall qu’il a rencontré à la veille de la composition de l’équipe gouvernementale.  

Le niet de Khalifa Sall

Si le Président de la république, Macky Sall a réussi a enrôler Idrissa Seck au point de lui octroyer deux postes ministériels et le CESE, il l’a pas réussi pour autant avec l’ancien maire de Dakar.

Selon les sources de Senegal7, le Président Sall a rencontré Khalifa Sall la veille de la mise en place de l’actuel Gouvernement. Cependant, ce dernier n’a pas donné une suite favorable à son requête.

Ce qui montre avec suffisance que l’ancien maire de Dakar, emprisonné par le pouvoir en place dans le cadre de la caisse d’avance de Dakar, n’est pas dans la logique de retrouvailles avec le Président Macky accusé de l’avoir mis en prison pour annihiler sa carrière politique.

Ambitions politiques restées intactes

Les jours qui ont suivi sa sortie de prison, le leader de Taxawu Senegaal a ontré que ses ambitions politiques sont restées intactes. En ce sens, Moussa Taye, conseiller politique du socialiste, avait décliné les points essentiels de la feuille de route en trois temps.

Les visites de remerciements, les visites de compassion et la reprise effective des activités. «Nous étions dans cette voie lorsque la pandémie est survenue, nous obligeant à revoir notre démarche.

Le confinement général a entrainé le confinement politique donc moins de visites, moins de rencontres sur le terrain», dit-il. Semi-confiné, Khalifa Sall reçoit en audience des amis, des camarades, des parents. Il utilise beaucoup le numérique et participe aussi à des rencontres virtuelles comme les webinaires.  

Tournée nationale

 Face aux jeunes «Khalifistes» en octobre dernier, Khalifa Sall a annoncé une tournée nationale pour remobiliser les troupes. Il entre ainsi dans le jeu politique. Emmuré dans un silence assourdissant, après sa déclaration faite tout juste après sa sortie de prison, ou encore après les quelques rares fois qu’il s’est adressé à la presse, Khalifa Sall descend dans l’arène politique avec l’intention de sillonner le pays pour remobiliser les troupes.

 Ainsi donc, le leader de Taxawu Dakar, Khalifa Sall qui avait opté pour la stratégie de l’abstinence médiatique, semble vouloir reprendre sa place dans le landerneau politique. Toute manœuvre qui ne sera pas du tout aisée, d’autant plus que le glaive de Dame justice est toujours suspendu au-dessus de sa tête. Qui sait ? Peut-être qu’il pourra compter sur les remous internes au Parti socialiste (Ps) ?

Pape Alassane Mboup-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici