Raabi  header

Gouvernement/Syndicats : Les deux  parties accordent leurs violons

L’espoir est encore permis pour une sortie de crise  dans l’Education. A l’issue de la rencontre de ce lundi, le gouvernement, à travers le ministère des Finances, reconnaît le non-respect des engagements de sa part. Il y aura donc correction. 

 « Les enseignants vont recevoir une « indemnité spéciale complémentaire mai 2022 » qui constituera le différentiel entre ce qui était attendu et ce qui a été perçu par les enseignants en cette fin de mois. Cette émission spéciale devra se faire avant la fin de la semaine », explique une source au ministère des Finances.

 D’ailleurs, indique-t-on, la  Direction de la Solde a commencé à travailler sur les engagements du Gouvernement. Et une nouvelle rencontre est prévue, en principe pour parapher encore un accord.  Un nouveau document dans lequel sera intégré le tableau de synthèse des montants nets à percevoir, d’après Saourou Sène. 

Les enseignants ont décidé de ne suspendre le mot d’ordre qu’après avoir effectivité des corrections .

Assane SEYE-Senegal7