L'Actualité en Temps Réel

Grève de la faim : René Capain remet ça

Le journaliste envoyé en prison dans le cadre de la « boucherie » perpétrée par des hommes armés dans la forêt classée de Boffa-Bayotte, fait entendre sa voix. Du fond de sa cellule à la maison d’arrêt et correction de Ziguinchor, René Capain Bassène entame une grève de la faim ce lundi.

 

Condamné à la réclusion criminelle, le détenu montre sa désolation et brandit les raisons de sa décision de ne plus se nourrir. « La Justice dit avoir lancé un mandat d’arrêt contre César Atoute Badiate, principal accusé, alors que le gouvernement est en négociation directe avec lui, au même moment », s’est-il offusqué.

Pour étayer ses propos, il dit : « j’ai les preuves que des émissaires du gouvernement ont rencontré le chef rebelle en personne, à pas moins de 9 reprises, pour négocier, pendant qu’on prétend ne pas savoir où il est. »
Une hypothèse confirmée par la nième signature de l’accord de paix entre l’État et le MDFC organisé en présence du président de la République Bissau-Guinéenne.

Assane SEYE-Senegal7