Grosse frayeur a l’école Martyr «A» de Thiaroye gare: une fillette de 10 ans toute nµe dans les toilettes avec un …

0

On a frôlé l’horreur, avant-hier, vers 19h, à l’école Martyr A, sise au camp militaire des parachutistes de Thiaroye gare. Une fille de 10 ans nommée H.B. a été trouvée toute nue avec un portefaix du nom d’I. Diallo, dans les toilettes de l’établissement scolaire. Le porteur de bagages est accusé d’avoir entraîné en douce la petite dans les toilettes de l’école pour ensuite tenter d’abuser d’elle.

Hawa. B., 10 ans, a été trouvée toute nue avec le porteur I. Diallo dans les toilettes de l’école Martyr A de Thiaroye gare. Une affaire aux allures d’attentat à la pudeur et de tentative de viol qui a donné des sueurs froides et interloqué plus d’un riverain de l’établissement scolaire de la commune, où il a fait foule, ce dimanche 5 janvier 2020, vers les coups de 19h. Le scandale sexuel présumé déchaîne encore les passions et charrie des supputations chez les populations de la zone, qui imaginent le scénario du pire si jamais le gus avait réussi son coup. Ce jour-là, Diallo intercepte la fille dans la rue et engage une banale discussion avec elle. Mais, du fait de la quiétude des lieux, rapportent nos informateurs, le portefaix nourrit des desseins lubriques avec la petite et cible l’école Martyr A de Thiaroye gare, où il pense être loin des regards indiscrets, mais surtout en toute discrétion avec l’enfant. Une manière d’assouvir ses instincts libidinaux sur elle avant de disparaître dans la nature sans laisser de traces. Ainsi, il l’entraine vite sur la pointe des pieds dans les toilettes de l’école en question et s’enferme avec elle. Mais, au moment d’agir de la sorte, renseignent nos sources, il ignore être repéré et épié de loin par des individus, qui suspectent un fait louche et guettent le moment opportun pour intervenir.

La foule en furie crie au lynchage, un flic du Gmi intervient et sauve le porteur de la mort

Surpris avec la fille toute nue dans les toilettes, rapportent nos sources, le porteur de bagages au marché légumes de Thiaroye panique, réajuste ses habits et tente de prendre la fuite pour sauver sa peau. Il est cependant vite rattrapé, traîné dans les rues de la bourgade puis brandi tel un trophée de guerre par les intervenants. L’affaire fait grand bruit et suscite une colère noire chez les habitants. Une foule immense arrive aux nouvelles et commence à crier à la vindicte populaire. Ça crie fort au meurtre par lynchage en règle. Des gens redoutent le pire, s’interposent et tentent vaille que vaille de raisonner la foule, qui grossit davantage et appelle au massacre du présumé pédophile. Alerté, un policier du Groupement mobile d’intervention (Gmi), en service au camp Abdou Diassé, arrive vite sur les lieux, joue des muscles et parvient à tenir en respect les populations indignées. Il extirpe alors le présumé pédophile des griffes de la foule et le conduit sous bonne escorte au commissariat d’arrondissement de Thiaroye.

Diallo jure n’avoir touché à un seul cheveu de la fillette, celle-ci conduite à l’hôpital pour examen

Le mis en cause est ainsi soumis aux questions des enquêteurs qui cherchent à connaitre les motivations du gus avec la fillette de 10 ans dans les toilettes de l’école. Mais, Diallo-porteur de bagages clame son innocence et déclare s’être gouré. Il jure aussi n’avoir touché à un seul cheveu de la petite qui a été pourtant trouvée nue avec lui dans les boxes des WC de l’établissement scolaire. S’agit-il maintenant d’un cas avéré de viol ou de tentative de viol, d’attentat à la pudeur et de pédophilie ? Seuls le parquetier et le juge en charge du dossier pourraient trancher la lancinante question. En effet, il a été déféré hier au parquet de Pikine. Tandis que la fille a été acheminée à l’hôpital pour examen gynécologique, histoire de se faire une religion sur les différentes charges pénales visées.
Jotaay

Leave a comment