Accueil Politique Guéguerre entre Républicains et Rewmistes : Opération «destituer Ngorsi » à Tassette

Guéguerre entre Républicains et Rewmistes : Opération «destituer Ngorsi » à Tassette

Presidential candidate and former prime minister of Senegal Idrissa Seck speaks during a campaign rally at Dakar's university 21 February 2007. Senegal holds presidential elections on 25 February. AFP PHOTO SEYLLOU (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/Getty Images)

La guéguerre entre Républicains et Rewmistes ne finira jamais. Très déterminé à contrôler le  bastion d’Idrissa Seck, le ministre Oumar Youm, directeur de Cabinet du président de la République a déclaré, hier, à Tassette, dans le département de Thiès, qu’il lance l’opération «libérer le département de Thiès». Une opération qui consiste à récupérer tous ceux qui sont avec Idrissa Seck. «Nous allons l’anéantir avant qu’il ne le fasse sur nous. Nous avons débuté avec ces conseillers qui viennent de rallier le camp présidentiel. Nous allons continuer dans cette bataille. Les gens de mauvaise foi n’ont qu’à parler, nous  allons continuer de travailler. Plus de 40 milliards de francs Cfa ont été remis à un ministre pour construire tout Thiès. Malheureusement, ceci n’a été ressenti dans aucun village.  Aucun département ne peut dire aujourd’hui, qu’il a reçu une brique de ces chantiers de Thiès. C’est l’homme le plus inconstant de l’histoire politique du Sénégal», a dit Me Youm, sans nommer Idy. De l’autre côté, c’est le vice-président de l’Assemblée nationale, Abdou Mbow, qui s’est prononcé, mais cette fois sur le boycott. Selon lui, le Rewmi ne boycotte pas ces élections, mais  fuit face à la défaite. «Car,  poursuit-il, sachant qu’il est minoritaire dans le département. Il ne veut pas que cela se voit encore. Ce qui montre que notre ami d’à côté est complément fini». Abdou Mbow a profité de l’occasion pour répondre aussi à l’opposition. «Je me sens peiné, désolé et déçu de cette opposition. Ils n’arrivent pas à être constants sur une décision. Ils ont créé « Walu Sénégal » qui appartient  à Talla Sylla, après avoir créé tant d’autres slogans ou cadres mort-nés. Ce qui leur reste à faire, c’est de créer un cadre qui aura pour nom « Diébelou Macky Sall», a-t-il raillé en ajoutant : «Nous avons une opposition de slogans. Et c’est vraiment désolant pour ce pays». Maire de la commune de Tassette, Mamadou Thiaw entend, pour sa part, mener le travail de récupération des conseillers de Rewmi. «Je ne me fatiguerai pas, je travaillerai nuit et jour pour le triomphe de l’Apr», dit-il.
Le Populaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici