Guerre en Ukraine : les russes brouillent les appels téléphoniques des refugiés ukrainiens

La guerre sur le terrain en Ukraine devient de plus en plus une guerre d’information. C’est notamment ce qu’ont expérimenté certains réfugiés en Allemagne dont les conversations téléphoniques ont été brouillées par des messages russes.

Une pratique qui oblige à la plus grande prudence lors des conversations avec des proches, explique cette mère de famille qui vient d’arriver à Francfort sur l’Oder avec ses deux enfants, et qui préfère rester anonyme par peur pour la sécurité de sa famille restée en Ukraine ;note notre source.

« Hier, j’ai parlé avec ma mère au téléphone. Au milieu de la conversation, la ligne a été été interrompue, et j’ai entendu un bulletin d’information en russe, sur la guerre en Ukraine. La guerre a été présentée comme une opération spéciale, comme une opération destinée à libérer le peuple ukrainien. Je ne pouvais pas croire ce que j’ai entendu là… J’ai donc raccroché et essayé pendant 15 minutes de joindre ma mère de nouveau.

Quand je l’ai eue, enfin, ma mère m’a dit qu’elle avait elle aussi entendu cette propagande russe, présentée comme un journal d’information. Les voisins de paliers dans la résidence ici m’ont confirmé aussi que leurs conversations téléphoniques ont été brouillées. On voit bien que c’est une guerre de propagande et cela me met en colère.

Donc maintenant lorsque je parle avec mes amies en Ukraine, après avoir constaté qu’on était sur écoute, on ne mentionne plus les noms des villes qui ont été bombardées. On dit seulement : la ville où habite telle ou telle amie a été bombardée, et cela pour éviter de transmettre des informations à l’armée russe. »

Assane SEYE-Senegal7