Guèye tente de tuer son oncle avec son fusil : un vieillard tombe en syncope aux contacts des éclats de balle

0

Le vieux Ass Niass a frôlé la mort après avoir reçu les billes d’une balle. A la barre, aux cotés de Baye Guèye, celui qui a failli lui ôter la vie au cours de son accrochage avec son oncle El Hadji Niass, Ass Niass est revenu sur les faits.  «Il a failli me tuer. Les billes de la cartouche m’ont touché sur la tête et les épaules. D’un seul coup, j’ai senti des brulures. Par la suite, j’ignore complètement ce qui s’est passé», articule le vieux.

 

L’incident s’est produit le 24 décembre dernier au village de Keur Abibou, dans la commune de Nioro. Des débats d’audience, il est ressorti que la veille, El Hadji Niass avait reçu une plainte de son neveu pour injures et menaces de mort. Considérant cet acte comme une seconde humiliation suite à son emprisonnement en 2016 dans les mêmes circonstances, le sieur Niass, fou de rage, s’était armé d’une machette, prêt à en découdre. De l’autre côté, son neveu, au fait de ces intentions sadiques, s’était lui aussi procurer un fusil. Les deux parties se rencontrent à la mosquée et débutent les hostilités. L’oncle s’empare de sa machette et fonce sur son neveu qui dégaine son fusil et tire un coup.

 

La balle qui éclate dès son contact avec le sable, projette des billes sur le corps du vieil homme Ass Niass qui tentait de s’interposer entre les deux rivaux. Ce dernier, croyant que ces jours sont finis, s’évanouit sous le coup de la détonation. Il est évacué d’urgence vers le Poste de santé de Nioro où il recevra des soins jusqu’à son rétablissement.

 

Baye Guèye pointe du doigt son oncle. Selon lui, ce dernier est farouchement jaloux de son père du fait que celui-ci est considéré comme le principal notable du village.

 

De son côté, El Hadji Niass a tenté de balayer les arguments de son neveu en soutenant que leur conflit est d’ordre financier. Il a expliqué, face au juge, que le père de son co-prévenu lui doit une somme de 600 000 FCfa et refuse de lui payer cette dette.

Le maître des poursuites a requis une peine de 6 mois ferme à leur encontre. Le verdict sera rendu le 12 janvier prochain, note igfm.

 

 

Fanta DIALLO BA-senegal7

Leave a comment