Accueil Actualités Guinée : dissensions au sein de la Céni à la veille de...

Guinée : dissensions au sein de la Céni à la veille de l’élection présidentielle

Les Guinéens sont appelés au urnes demain dimanche pour élire le prochain président de la République. En lice, le président sortant Alpha Condé, candidat pour un troisième mandat après l’adoption controversée d’une nouvelle Constitution. Face à lui, onze concurrents, dont son principal opposant Cellou Dalein Diallo, renseigne RFI.

Tout semblait prêt mais à la veille du scrutin, certains membres de la Commission nationale électorale indépendante (Céni) ont décidé de sortir de leur réserve pour dénoncer des manquements dans le processus électoral.

La déclaration surprise signée de quatre commissaires de l’institution créent la stupéfaction. Ils énumèrent sur cinq pages des manquements et violations présumées du code électoral.

Les partis ne disposeront que d’un PV par bureau, charge à eux de le photocopier. Mais ils ont interdiction de le prendre en photo, les fiches de résultats n’ont toujours pas de valeur juridique. Bref, les partis politiques ne disposeraient selon eux d’aucun élément de preuve s’ils veulent contester juridiquement certains résultats.

Leur rapport pointe encore des doublons, des électeurs avec plusieurs cartes, mais aussi des cartes qui auraient disparu dans certaines localités.

En conclusion de la déclaration : « le doute s’installe sur la crédibilité du processus. » Ce qui ouvre la porte à de probables contestations post-électorales.

Assane SEYE-Senegal7

 

Assane SEYE-Senegal7

7 Commentaires

  1. […] Les Guinéens sont appelés au urnes demain dimanche 18 octobre 2020 pour élire leur prochain président de la République. En effet ce pays dénommé « un mendiant assis sur des mines d’or » va devoir voter ce dimanche pour élire un président de la République. Onze candidats sont en lice dont le président sortant et son principal opposant, Cellou Dalein Diallo. Seulement à la veille de ce scrutin à haut risque, les tensions restent vives  et un camp militaire a été attaqué par des assaillants non identifiés. Ce scrutin risque si l’on n’y prend pas garde d’embraser l’Afrique Subsaharienne car le vote est toujours ethnique et les camps aiguisent leurs stratégies pour se prémunir de toute éventualité. […]

  2. […] Les Guinéens sont appelés au urnes demain dimanche 18 octobre 2020 pour élire leur prochain président de la République. En effet ce pays dénommé « un mendiant assis sur des mines d’or » va devoir voter ce dimanche pour élire un président de la République. Onze candidats sont en lice dont le président sortant et son principal opposant, Cellou Dalein Diallo. Seulement à la veille de ce scrutin à haut risque, les tensions restent vives  et un camp militaire a été attaqué par des assaillants non identifiés. Ce scrutin risque si l’on n’y prend pas garde d’embraser l’Afrique Subsaharienne car le vote est toujours ethnique et les camps aiguisent leurs stratégies pour se prémunir de toute éventualité. […]

  3. […] Les Guinéens sont appelés au urnes demain dimanche 18 octobre 2020 pour élire leur prochain président de la République. En effet ce pays dénommé « un mendiant assis sur des mines d’or » va devoir voter ce dimanche pour élire un président de la République. Onze candidats sont en lice dont le président sortant et son principal opposant, Cellou Dalein Diallo. Seulement à la veille de ce scrutin à haut risque, les tensions restent vives  et un camp militaire a été attaqué par des assaillants non identifiés. Ce scrutin risque si l’on n’y prend pas garde d’embraser l’Afrique Subsaharienne car le vote est toujours ethnique et les camps aiguisent leurs stratégies pour se prémunir de toute éventualité. […]

  4. […] Les Guinéens sont appelés au urnes demain dimanche 18 octobre 2020 pour élire leur prochain président de la République. En effet ce pays dénommé « un mendiant assis sur des mines d’or » va devoir voter ce dimanche pour élire un président de la République. Onze candidats sont en lice dont le président sortant et son principal opposant, Cellou Dalein Diallo. Seulement à la veille de ce scrutin à haut risque, les tensions restent vives  et un camp militaire a été attaqué par des assaillants non identifiés. Ce scrutin risque si l’on n’y prend pas garde d’embraser l’Afrique Subsaharienne car le vote est toujours ethnique et les camps aiguisent leurs stratégies pour se prémunir de toute éventualité. […]

  5. […] Les Guinéens sont appelés au urnes demain dimanche 18 octobre 2020 pour élire leur prochain président de la République. En effet ce pays dénommé « un mendiant assis sur des mines d’or » va devoir voter ce dimanche pour élire un président de la République. Onze candidats sont en lice dont le président sortant et son principal opposant, Cellou Dalein Diallo. Seulement à la veille de ce scrutin à haut risque, les tensions restent vives  et un camp militaire a été attaqué par des assaillants non identifiés. Ce scrutin risque si l’on n’y prend pas garde d’embraser l’Afrique Subsaharienne car le vote est toujours ethnique et les camps aiguisent leurs stratégies pour se prémunir de toute éventualité. […]

  6. […] Les Guinéens sont appelés au urnes demain dimanche 18 octobre 2020 pour élire leur prochain président de la République. En effet ce pays dénommé « un mendiant assis sur des mines d’or » va devoir voter ce dimanche pour élire un président de la République. Onze candidats sont en lice dont le président sortant et son principal opposant, Cellou Dalein Diallo. Seulement à la veille de ce scrutin à haut risque, les tensions restent vives  et un camp militaire a été attaqué par des assaillants non identifiés. Ce scrutin risque si l’on n’y prend pas garde d’embraser l’Afrique Subsaharienne car le vote est toujours ethnique et les camps aiguisent leurs stratégies pour se prémunir de toute éventualité. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici