Ageroute

Guinée : les responsables du secteur hôtelier reçus par le CNRD

En Guinée, les concertations avec le CNRD se poursuivent. La junte au pouvoir, qui a renversé le président Alpha Condé il y a bientôt trois semaines, a reçu mercredi les propriétaires d’écoles privées ainsi que les responsables du secteur hôtelier, de la restauration et des établissements de la vie nocturne. Pour ces derniers, la situation est particulièrement difficile depuis l’épidémie de Covid-19. Ils l’ont fait savoir aux membres du CNRDI.

Ils étaient une bonne centaine au Palais du peuple à avoir répondu à l’invitation du lieutenant-colonel Mamadi Doumbouya, président du CNRD. Gérants d’hôtels, de restaurants, de bars et de boîtes de nuit ont tout d’abord déploré l’environnement structurel dans le pays pour leurs affaires, qui empêche nombre d’entre eux de tourner à plein régime.

Sorya Sorel Bangoura, responsable d’un établissement hôtelier, estime que le gîte et le couvert sont menacés en Guinée : « Quand nous avons des ordres aujourd’hui, en Guinée, nous ne savons pas et nous ne sommes pas sécurisés. Ils ne savent pas où manger, ils n’ont pas la sécurité de sortie, ils ne savent pas où loger. Et pour nous, ce secteur est aussi important que la vie, parce que ça a un impact direct sur la population et aussi sur l’emploi jeunes ».

RFI /Senegal7