Accueil Actualités Guy Marius Sagna : « Les populations de Baraffe sont victimes de banditisme...

Guy Marius Sagna : « Les populations de Baraffe sont victimes de banditisme financières et du complot des autorités »

C’est hier lundi 2 novembre que le leader de FRAPP France dégage, le responsable de Vision citoyenne accompagnés des membres du comité de veille et de vigilance de la localité de Baraffe ont fait face à la presse pour dénoncer l’arrestation de 4 jeunes de ladite localité. Ces jeunes seraient poursuivis pour délit de déterrer des bornes implantées par les autorités compétentes en charge du lotissement de leur localité.

A en croire Babacar Diallo, SG du comité de veille, « il s’agit de 592 hectares que la Mairie de Niaguis voulait lotisser. Ce lotissement est arrivé sans concertation avec la population de Baraffe. Nous avons manifesté notre mécontentement par rapport à cette injustice alors c’est ainsi que quatre de nos concitoyens ont été interpellés par le parquet et arrêtés depuis 5 mois jusqu’à nos jours, ils sont toujours dans les liens de la détention. Ils ont été accusées d’association de malfaiteurs, également que nous tous qui sont dans ce comité de veille. Il y’a quelques jours, un autre frère est aussi interpellé par convocation pour répondre au juge d’instruction. C’est pourquoi, nous remercions Guy Marius Sagna pour prendre part à notre marche de demain à Ziguinchor», a laissé entendre Mr Diallo.

Madia Diop Sané coordinateur de vision citoyenne ajoute, « le lotissement de la Mairie de Niaguis n’existe nulle part ailleurs au Sénégal. Nous avons vu le gouverneur de la région et a demander de tout arrêter. Nous pensons que les autorités administratives sont impliquées dans ce dossier ou même sont parmi des bénéficiaires du partage. Les plaintes sont déjà sur la table du procureur mais sans suite. C’est comme si le président de la république, c’est lui même qui encourage ces questions de malversations financières dans le pays. C’est le gouverneur qui devrait manifester mais c’est comme lui même n’a pas les compétences de sanctionner sur cette question. A la limite, c’est de l’impunité dans ce pays. Comment peut-on arrêter des jeunes qui ont enlever des bornes et ce dossier confié à un juge d’instruction comme s’ils ont tué quelqu’un. On se pose la question pourquoi ce dossier est entre les mains du juge d’instruction ? »

Quant à Guye Marius Sagna, le combat est loin d’être terminé et s’interroge sur certaines questions, « la situation du lotissement de la Mairie de Niaguis est complètement faux dès son départ. J’ai quelques questions à poser. Quant est-ce qu’un notaire fait de lotissement ? Le gouverneur, le préfet de Ziguinchor et le sous préfet de Niaguis êtes vous bénéficiaires de ce lotissement ? Est-ce que la Casamance fait partie du Sénégal où bien» ?

Et Guy Marius Sagna de poursuivre : «j’ai l’impression que le Président Sall ne connait pas histoire de la Casamance. Car, le problème foncier en Casamance est un des problèmes qui avait plongée la région dans la crise. Nous venons d’une tournée à Médina Wandifa, Oulampane et à Diouloulou, partout, ce sont les problèmes de terres». En attendant la marche de ce mardi 3 novembre à Ziguinchor.

Pape Ibrahima DIASSY-Sénégal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici