Accueil Actualités Guy Marius Sagna dénonce le calvaire du personnel de santé

Guy Marius Sagna dénonce le calvaire du personnel de santé

Guy Marius

Guy Marius Sagna Alerte les autorités étatiques pour plus de protections pour le personnel de santé qui est positionné en première ligne dans le combat contre le Covid-19.

Sur sa page Facebook, l’activiste sénégalais membre de la plateforme Fraap/ France dégage, s’inquiète face de la contamination notée ces temps ci chez le personnel soignant.

Guy Marius Sagna révèle que « Vendredi dernier, une partie du personnel de l’hôpital de Fann a été infectée par le covid-19. Plus précisément le service d’accueil et d’urgence de l’hôpital Fann.

toujours dans ces révélations, il ajoute que « l’hôpital a dit à ses agents qu’ils pouvaient rentrer et qu’ils devaient revenir le lendemain à 9h. Que ceux qui resteraient devaient prendre leur responsabilité ». Une décision qu’il trouve « tout simplement irresponsable! ».

« Ceux qui ont passé la nuit à l’hôpital n’ont eu droit qu’au « ndogu » (rupture du jeun). Ils n’ont pas dîné, ils n’ont pas reçu de « xëdd ». C’est tout simplement scandaleux. Nous ne pouvons pas accepter que nos soldats de la santé soient traités ainsi » détaille-t-il le calvaire de ces agents de santé.

Après les testes qui ont été faits sur eux tous n’étaient pas « coropositifs ».  Il dénonce le fait que les autorités aient « demandé aux coronégatifs de rentrer chez eux et de reprendre le travail lundi. Alors que continue-t-il « la procédure normale est que ces derniers doivent être isolés pendant 14 jours.Avant de se poser la question de savoir : « Comment l’hôpital Fann peut faire cela au moment où tout le monde s’inquiète des cas communautaires ? »

Guy Marius Sagna « demande au président de la république Macky Sall de mettre dans de bonnes conditions le personnel soignant avec suffisamment de masques, de gants, de matériel, restauration…Et que leur protection et celle de leur famille soit assuré ».

Il demande également au Chef de l’Etat de « supprimer Hcct, Conseil économique social et environnemental, commission nationale du dialogue des territoires…afin d’utiliser leur budget pour renforcer le personnel, renforcer les tests de dépistage, le matériel des hôpitaux… »

Mouhamadou Sissoko-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici