Habib Thiam et Abdou Diouf: Deux hommes d’État au destin profondément lié

0

Dans ses mémoires le Président Diouf témoigne son affection a Habib Thiam son ami et son frère
« J’ai connu Habib Thiam et nous nous sommes attachés l’un à l’autre. Nous habitions Paris et il a été vraiment pour moi un ami, un frère. J’étais au Pavillon d’Afrique à la Cité internationale de l’Université de Paris, tandis que lui logeait à Anthony avec sa femme et ses deux enfants. Il m’amenait souvent manger chez lui et vraiment ça s’est très bien passé entre nous. D’ailleurs au moment de faire notre stage, nous devions en tant qu’administrateur le faire en préfecture…Habib Thiam m’y a suivi ; il a dit que lui aussi voulait faire un stage en finances et d’autres ont aussi profité de cette occasion….
…Mes études terminées en juillet, je décidais de rentrer à Dakar en septembre. Mon premier mouvement fut de prendre l’avion, tant j’avais hâte de retrouver mon pays et ma famille. C’est Habib Thiam , qui, avec sa force de persuasion habituelle, me fit changer d’avis. C’est ainsi que je me résolus à prendre le Lyautey avec lui qui voyageait avec son épouse et ses deux enfants. Son frère Mohamed, connu sous le nom de Baba, ne se laissa pas convaincre et préféra prendre l’avion. En pleine mer quand nous parvint la nouvelle alarmante d’un avion qui s’était abîmé au large de Dakar, nous prions pour que ce ne fût pas l’avion que devait prendre Baba. C’est du bateau, alors qu’il venait à peine d’accoster, qu’Habib Thiam , interpella ses parents qui l’attendaient sur l e quai et nous eûmes la tristesse d’apprendre que Baba était bien dans l’avion et qu’il n’y avait aucun survivant. Habib et moi sommes restés très liés malgré les éloignements provisoires auxquels nous contraignaient nos différentes affectations. Nous avons tout fait ensemble et l’épisode de l’avion qu’il a raconté dans son livre, (c’est moi qui le lui ai rappelé d’ailleurs), prouve que quelque part, nos destins étaient liés. Quand j’ai été nommé Gouverneur à Kaolack, il devait être nommé Gouverneur à Ziguinchor, mais c’est Doudou Thiam qui a refusé en disant qu’il le gardait comme Directeur de Cabinet…
Le lendemain, je me suis réveillé très tôt et j’ai appelé Wade par correction avant de faire quoi que ce soit. Je l’ai appelé et on m’a dit qu’il dormait, quelque chose comme ça. J’ai reçu Tanor. Entre temps dans la nuit, j’avais parlé avec Habib Thiam qui, lui, me téléphonait régulièrement pour me donner les résultats parce qu’il écoutait plus régulièrement les radios que moi. Je lui ai dit « il ne faudrait pas que j’attende la proclamation définitive; il faut que, dès à présent, je puisse reconnaître la victoire de Wade; je crois que ça vaut mieux pour calmer le jeu. Habib Thiam et Babacar Touré sont les seules personnes avec qui j’ai parlé à ce moment-là. »
HABIB, LE PATRIOTE
HABIB, L’ADMINISTRATEUR CIVIL
HABIB, LE DÉPUTÉ
HABIB, LE MINISTRE
BREF HABIB LHOMME D’ÉTAT PETRI DE VALEURS RÉPUBLICAIN
QUE VOTRE ÂME REPOSE EN PAIX.

Leave a comment