Hausse des prix : Quand l’Etat capitule devant les commerçants

Face à la hausse généralisée des prix, le Gouvernement avait sorti les griffes pour avertir les commerçants véreux qui seraient tenter de hausser les prix des denrées à leur guise. Le ministère du commerce avait ainsi déployé des contrôleurs sur le terrain pour veiller au grain et débusquer les mafieux. Mais, quelques mois après ces initiatives, l’état semble capituler devant les commerçants qui ne voient plus les contrôleurs poindre leur nez dans leurs boutiques. Par conséquent, les ils replongent dans leur jeu favori et c’est le sénégalais lambda qui subit les contrecoups de ce qui ne peut être qualifié que de fuite de responsabilités. Où il était simplement question de bluff, en attendant que la vérité des prix s’impose à tous.

 

Senegal7