Accueil Uncategorized Hélélene Gaye, Ledaer Du Collectif Soutenir Adji Sarr Taxe Sonko “De Yollom...

Hélélene Gaye, Ledaer Du Collectif Soutenir Adji Sarr Taxe Sonko “De Yollom Guénio”

Françoise Héléne Gaye, l’initiatrice de CODDAS, un collectif de soutien pour Adji Sarr, ne lâchent plus d’une semelle Sonko, le chouchou de Pastef. Elle le descend et lui qualifie de “Yolome guénio”.
En effet, Françoise Hélène Gaye a mis à contribution le live de Maty 3 pommes pour descendre en flammes le député. Selon ses propres mots, “Ousmane Sonko a prouvé que dafa yolom guenio” (un homme incapable de maîtriser ses pulsions sexuelles devant la femme).

Elle a estimé que Ousmane Sono a merdé du moment qu’il se rendait nuitamment au salon Sweet Beauty pour se faire masser. “Se faire masser dans un jacuzzi, lumières tamisées qui favorisent le rapprochement et l’intimité, avec de petites filles en maillots de bain, deux pièces, je dis que c’est une faillite morale. Sonko nous a fait croire qu’il est un homme pieux car il vendu aux populations cette image. Adji Sarr l’a défiée, il n’a qu’à venir lutter”, a révélé Françoise Hélène Gaye.

Elle estime qu’elle croit aux dires de Adji Sarr, qu’elle n’est pas seule dans le combat et que ce sera pareil pour toutes les filles qui ont été victimes de violences sexuelles.

Rappel

Au lendemain de sa sortie, Adji Sarr semble avoir atteint le cœur de certains sénégalais. Aux Etats-Unis, un collectif pour la défense de ses droits a même vu le jour. A travers un communiqué, des sénégalais de la Diaspora annonce avoir lancé le CODDAS (Collectif pour la Défense des Droits de Adji Sarr), pour soutenir celle qui se dit victime de Ousmane Sonko.

“Nous, citoyens sénégalais de la diaspora, et autochtones, portons à la connaissance de l’opinion nationale et internationale, de la naissance du collectif pour la défense des droits d’Adji Sarr (CODDAS).

-Considérant les menaces graves qui pèsent sur son intégrité physique, les menaces de mort, et les torrents d’insultes et de boue qui sont déversées sur sa personne.

-Considérant les tentatives d’intimidation, et la campagne de dénigrement et de diabolisation à son égard, dans le seul dessein de la réduire au silence.

Considérant que la justice est rendue au nom du peuple, et qu’il ne saurait exister dans notre pays un justiciable intouchable et que nul est au-dessus de la loi .

Nous , membres du CODDAS , mettons en garde contre toutes velléités d’atteintes aux droits de la présumée victime ADJI SARR .

Dorénavant, nous nous érigeons en boucliers et en sentinelles pour défendre les principes républicains à travers cette histoire privée que la partie adverse a transféré dans l’arène politique.

Désormais, nous entendons faire valoir tous les droits d’Adji Sarr , afin que nul n’ignore sa version des faits.

Néanmoins, nous lançons un appel à la sérénité et à la vigilance, et réclamons que le droit soit dit à travers un procès équitable.

Pour le Collectif pour la défense des droits d’Adji Sarr
CODDAS