L'Actualité en Temps Réel

« Honorables Députés, soyez les Députés du peuple ! »

Honorables Députés, vous êtes élus sur une liste de Coalitions de partis et visiblement vous voulez défendre des feuilles de route parce que vos leaders sont désormais tournés sur 2024.
Dans ce contexte de difficultés de tous ordres dues à la Covid et à la guerre en Ukraine le peuple a besoin de vous Honorables Députés, aujourd’hui et maintenant.

Une mandature ne suffirait pas à résoudre tous nos problèmes, de grâce travailler sur des propositions de loi par un consensus fort sur les plus criards.

Pourquoi, ne travaillerez-vous pas sur l’accompagnement des jeunes sur les métiers porteurs identifiés par le secteur privé ?

Le consensus fort sur l’accompagnement des jeunes sur les métiers porteurs trouverait son financement avec la dissolution du Conseil Economique Social et Environnemental, Haut Conseil des Collectivités Territoriales et de la Commission du Dialogue des Territoires et la réallocation de leurs budgets multipliés par 10 à la mise en apprentissage et/ou à la formation diplômante, d’au minimum 500 000 jeunes par an.
500 000 jeunes qui percevront une bourse mensuelle de 25000 Fcfa/par jeune et sur 12 mois.

« Honorables Députés, soyez les Députés du peuple ! »
« Honorables Députés, soyez les Députés du peuple ! »
ParKhalil Kamara21/08/2022 à 8:19
Honorables Députés, vous êtes élus sur une liste de Coalitions de partis et visiblement vous voulez défendre des feuilles de route parce que vos leaders sont désormais tournés sur 2024.

Dans ce contexte de difficultés de tous ordres dues à la Covid et à la guerre en Ukraine le peuple a besoin de vous Honorables Députés, aujourd’hui et maintenant.

Une mandature ne suffirait pas à résoudre tous nos problèmes, de grâce travailler sur des propositions de loi par un consensus fort sur les plus criards.

Pourquoi, ne travaillerez-vous pas sur l’accompagnement des jeunes sur les métiers porteurs identifiés par le secteur privé ?

Le consensus fort sur l’accompagnement des jeunes sur les métiers porteurs trouverait son financement avec la dissolution du Conseil Economique Social et Environnemental, Haut Conseil des Collectivités Territoriales et de la Commission du Dialogue des Territoires et la réallocation de leurs budgets multipliés par 10 à la mise en apprentissage et/ou à la formation diplômante, d’au minimum 500 000 jeunes par an.
500 000 jeunes qui percevront une bourse mensuelle de 25000 Fcfa/par jeune et sur 12 mois.

A noter que 170 milliards de Fcfa ne représentent que 3 ak na ngam % des 5 500 milliards Fcfa du budget de l’État.

Au besoin les missions de ces institutions dissoutes seront ajoutées à celles des chambres consulaires et des métiers. Pour les études pointues et pointées dans les placards qu’elles faisaient, le gouvernement fera recours aux nombreux sénégalais qui mettent leur expertise à la disposition des grandes institutions internationales.

Honorables Députés, nous comptons sur vous pour aller au delà de çà, voter les lois qui vont permettre la fermeture des nombreuses agences qui ne servent à rien, n’améliorent pas le bien être collectif et coûtent des milliards au contribuable.

De plus, un consensus fort sur la réduction du nombre des Députés permettra à la législature suivante d’être performante et plus proche du peuple et non du parti, avec l’instauration, aux prochaines élections législatives, du scrutin majoritaire à 2 tours et par département en réduisant en plus les 15 députés de la Diaspora à 8. Nous aurons ainsi une Assemblée nationale avec 105 députés du peuple. Ces Députés seront secondés par des Assistants parlementaires.

Honorables Députés, vous pourrez légiférer sur l’obligation de prise de participation de l’Etat à 50%, au moins, du capital de certaines entreprises notamment dans les domaines de l’eau, de l’électricité, du transport, l’habitat.. Etc

Honorables Députés, empêcher le départ des jeunes au péril de leur vie, doit être votre 1ere priorité en leur offrant un futur.

Honorables Députés, le peuple, la jeunesse compte sur vous et cette mission est bien plus grande , plus noble que celle au service d’un parti politique ou d’un leader éphémère.

Amadou Bassirou NDIAYE
Président de Bokk Defar Sénégal