Accueil Actualités Hydroxy-Chloroquine : Comment Pr Seydi a battu en brèche l’étude de la...

Hydroxy-Chloroquine : Comment Pr Seydi a battu en brèche l’étude de la revue Lancet

Seydi

S’étant inspiré du protocole du Pr  Didier Raoul dans l’utilisation de la Chloroquine pour soigner la Covid-19,Pr Moussa Seydi, chef de service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann n’a pas dérogé à la règle malgré les réserves de la revue Lancet qui avait amené l’Organisation Mondiale de la Santé à interrompre ses essais sur cette molécule.

En bon scientifique, Pr Seydi a indiqué que rien ni personne  au monde ne pouvait remettre en cause le  traitement qu’il proposait  pour soigner les malades positifs à la Covid-19.

Sur les colonnes du journal Observateur,il a indiqué que dès qu’il a lu l’article, il en a tout de suite fait un non-évènement.

Il ajoute que même ses étudiants avaient constaté la mauvaise qualité de l’article qui n’impressionnait que par le nombre de cas.Il indique qu’il n’était nullement concerné par cet article de la revue Lancet.

Associé à l’azithromycine,selon lui, la « dangerosité » de l’hydro-Chloroquine ne s’explique pas scientifiquement  avec 12 effets secondaires  sur une série de  559 patients dont 498 âgés de plus de 12 ans (soit environ 2% des cas).(…).

Et que tous les effets secondaires étaient bénins. Il précise par ailleurs qu’aucun décès n’a été décelé avec l’utilisation de l’association de l’azithromycine + hydroxychloroquine.(…).

Assane SEYE-Senegal7

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici