L'Actualité en Temps Réel

Hymne pour Sadio Mané, le « diamant noire » (Par Alioune Badara BEYE)

Quelle classe ! Quel talent ! Quelle humilité ! Voilà les qualités réunies par un être désormais supérieur par la force de l’exploit, de l’endurance et de la persévérance. La consécration de Sadio MANE comme vice-ballon d’or après l’intouchable Karim BENZEMA n’est que justice car, cette fois-ci, l’Afrique a relevé le défi en se décomplexant et en votant pour un de ses fils frustré par les quolibets d’une certaine presse occidentale reléguant souvent les joueurs africains au rang de « petits joueurs » ou de remplaçants.
Incontestablement, Sadio MANE est même plus complet que Karim BENZEMA qui a été sauvé par la Coupe d’Espagne et la Super Coupe Intercontinentale. Sadio MANE a la rapidité et la souplesse d’un félin, l’agilité du tigre et l’endurance du lion

Il est le premier Africain, après Georges Weah, depuis 25 ans à figurer parmi les trois meilleurs joueurs du monde. Il a réussi la performance de rejoindre des géants comme Lewandowsky, Kevin de BRUYNE et tant d’autres phénomènes du ballon rond.
Le Prix Socrates est largement mérité. En plus de son talent, Socrates, milieu brésilien des années 1982, l’une des équipes les plus complètes du monde, était aussi un poète du ballon rond.

Socrates, le médecin à la nonchalance d’un bistouri avait l’élégance et la finesse d’un peintre face à son tableau, un tisserand face à sa toile.

Son football-Samba était fait de prouesses et d’exploits qui cohabitent avec le surnaturel et l’invraisemblable.

Sadio MANE incarne l’émergence des élans féconds, des élans telluriques, de tous les élans tout court. L’enfant de Bambali est devenu l’enfant du monde avec des qualités humaines extraordinaires doublées d’un talent lié à sa race et son Continent. Mais cela ne suffisait pas. Le Président SENGHOR me disait que « Je ne crois pas seulement au talent mais plus encore au travail.»

Sadio avait compris sa faiblesse physique en renforçant sa résistance, sa vitesse, son endurance et sa musculation. Il est plus complet que BENZEMA car finisseur, relayeur et organisateur à la fois, il s’intègre facilement dans toutes les équipes du monde. Son intelligence de jeu et son jeu sans ballon désarçonnent les plus grands défenseurs. Sadio me rappelle le fameux KAKA du Milan AC mais aussi le « Hollandais Volant » Johan CRUYF des belles années de l’Ajax d’Amsterdam ou le roi Pelé des années 1970 à Mexico.

Il lui reste à travailler son jeu de tête pour dépasser le Polonais LEVANDOWSKY

Le Sénégal a toujours eu de grands attaquants tels que Yatma DIOP, Jules François BOCANDE, Matar NIANG, El Hadj Ousseynou DIOUF, Christophe Sagna, Mbaye FALL, Ibrahima Coulibaly, Souleymane SANE etc… Mais, malgré leur talent, ils n’avaient pas atteint la cime du football mondial.

C’est dû à des contextes différents du progrès de la Technologie et à la Science qui ont fait des miracles sans commune mesure avec l’époque actuelle. Il s’y ajoute le rôle irremplaçable de la télévision.

L’Afrique à connu de super joueurs tels que le Malien Salif KEITA, à mon avis le meilleur de son époque, Abedi PELE, Laurent POKOU, Georges WEAH mais seul ce dernier est parvenu à décrocher le Ballon d’Or. C’est dire le mérite de l’enfant de Bambali qui est à un palier de la marche suprême en devançant pratiquement tous les grands de ce monde .Son humilité, sa générosité et sa grandeur auront fait de lui un footballeur africain idéal et comme un DIAMANT NOIR au fond de l’océan, il va continuer à éclairer les flots marins du Football Africain.

Bravo Sadio et bonne continuation

Bonne route DIAMANT NOIR veillé sur les flots constellés d’un continent prédestiné à l’écoute des exploits, des pulsions et prières des érudits et peuples d’Afrique longtemps sevrés de reconnaissance du talent de ses fils.

MERCI Sadio d’avoir porté haut le flambeau du Football Africain et Sénégalais. D’autres distinctions viendront pour corriger les injustices de l’Occident.

L’étoile du succès continuera à briller au firmament des cieux faiseurs de miracles défiant les compétitions pour graver à jamais le nom de Sadio MANE qui vient de franchir les portes de l’Histoire pour appartenir à celle de la Légende pour l’Eternité.

ALIOUNE BADARA BEYE

Président de l’Association des Ecrivains du Sénégal