L'Actualité en Temps Réel

Il licencie Mansour Sy Cissé et Fatou Ly Sall : Qui va arrêter Yaxam Mbaye ?

0

Le tout-puissant Yaxam Mbaye, Ministre et Directeur Général du quotidien national le »Soleil » licencie à tour de bras depuis qu’il est propulsé à la tête de cette institution. Pour un rien, il vous licencie et vous défie au mépris des règles fondamentales de bonne gouvernance. Ce ne sont certainement pas ceux qui l’ont mis là qui vont l’arrêter encore moins le résonner.

Le tout-puissant Ministre et Directeur général de l’Astre de Hann (Soleil) Yakham Mbaye est parti pour être un proche et très proche de la famille Faye- Sall qu’il a eu à théoriser du temps où il était leur détracteur patenté. Comble du destin, il est aujourd’hui l’un de leurs hommes les plus fidèles. Mais si cette idylle s’arrêtait-là, personne ne trouverait à redire mais il se trouve que Yaxam est tellement puissant en tant que Ministre et DG du Soleil qu’il licencie à tout de bras en fermant les yeux. Il n’en a que faire. C’est le correspondant du quotidien national à Diourbel Serigne Mansour Sy Cissé qu’il a licencié en premier au motif que ce dernier aurait publié un livre intitulé :  » Echographie du mannequinat au Sénégal : Entre avances et pénétrations ».Mais Yaxam avait balayé d’un revers de main cette thèse qu’il trouvait éthérée du moment qu’il soutenait avoir acheté 100 exemplaires de ce livre en question. Recruté au journal le soleil, Serigne Mansour Sy Cissé bénéficiait d’un contrat à durée indéterminée mais hélas, le sabre du Ministre DG est tombé sur sa tête.Et comme cela ne suffisait pas et dopé par une hiérarchie qui n’ose lever le plus petit doigt à son encontre, Yakham va encore licencier la Dame Madame Fatou Ly Sall parce que cette dernière toussait et que des soupçons de coronavirus pesait sur elle.A tort ou à raison,la Direction l’avait sommé d’aller se faire tester à l’hôpital. A l’arrivée, la Dame n’avait rien qui ressemblait aux symptômes de ce virus. Mais n’empêche, Yakham l’a licencié sans motif qui puisse tenir la route. Les syndicalistes de la boîte ont tenté de jouer les bons offices mais rien n’y fit,Yaxam ne veut rien entendre. Et pour montrer qu’il ne reviendra jamais sur sa décision, il déclare tout de go que rien, ni personne ne peut le faire revenir en arrière, sauf une décision de justice. « J’ai licencié pour fautes lourdes, refus d’obtempérer, défiance à l’autorité… Si elle estime que son licenciement est abusif, juste fondé sur des soupçons de coronavirus et non pour insubordination, le tribunal est là, ainsi que l’inspection du travail. Si elle pense que c’est sur la base de stigmatisation, qu’elle aille devant les juridictions. Si on me dit que j’ai tort, je vais m’exécuter à la seconde », promet-il. La question est aujourd’hui de se demander qui va arrêter Yaxam Mbaye ?
Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire