L'Actualité en Temps Réel

Ils falsifient des documents volés sur Macoumba Fall pour se taper un prêt de 2800.000 FCFA

0

Pape Djibril Sadji et Abdel Kader Ndiaye tous domiciliés à Diamagueune  sont poursuivis pour faux et usage de faux en écritures privées sur le sieur Macoumba Fall employer au ministère des finances. Les faits se sont passés à la veille de la Tabaski. Alors que Macoumba était malade, le sieur Pape Djibril Sadji qui le  connaissait bien  a dû mettre la main sur ses documents : bulletin de salaire, carte d’identité ainsi que toutes les pièces justificatives pouvant attester de la conformité de  l’établissement d’un prêt  de 2800.000 FCFA auprès du ministère des finances. Ainsi son plan savamment orchestré, le Sieur Sadji va buter sur un dernier obstacle en apprenant du ministère  en question qu’il lui faudrait  la présence physique du contractant du prêt. C’est ainsi qu’il  est allé voir un certain Abdel Kader Ndiaye, enseignant  qui va accepter de se mettre dans la peau de Macoumba Fall moyennant 100.000 FCFA. Et ensemble, ils vont tous les deux se rendre au ministère des finances. Ils  parviennent ainsi   à retirer leur prêt de 2800.000 FCFA. Ainsi quelques temps après, remis de sa maladie, Macoumba s’est vu notifier le retrait de son prêt qu’il n’a jamais contracté. Il va alors  découvrir cette vaste escroquerie et ses auteurs avant de les trainer  à la police. Ses faussaires furent  déferrés au parquet. C’est ce jeudi qu’ils ont comparu à la barre des flagrants délits. Pour le procureur, les faits de faux et usage de faux en écritures privées sont constants. Il a requis  2 ans ferme pour les mis en cause qui ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Au final, Pape Djibril Sadji a écopé d’ 1 an ferme et condamné à payer 5 millions à la partie civile. Abdel Kader Ndiaye quant à lui, il s’est vu décerner 2 mois ferme.

Senegal7.com

laissez un commentaire