Accueil Afrique Imam Mahmoud Dicko: « Il ne faut pas qu’on paye le mal par...

Imam Mahmoud Dicko: « Il ne faut pas qu’on paye le mal par le mal »

Il a avait incarné avec brio la contestation de l’opposition  et la société civile malienne lors des manifestation contre le président Ibrahima Boubacar Keita (IBK). Imam Mahmoud Dicko est devenu par la force des choses le leader du M5-RFP. Il a fait savoir ce vendredi qu’il n’avait aimé le comportement de certains maliens.

« Je suis imam et je reste imam » martèle Imam Mahmoud Dicko devant des milliers de maliens présents à la place de l’Indépendance ce vendredi 21 août 2020.

Il égale ment profité de cette occasion pour s’offusquer du comportement de certains de ses compatriote qui ont saccagé les domiciles des autorités du pouvoir déchu.

 » Les saccages des maisons et des biens publics/privés ne sont pas une bonne chose. Ce n’est pas une question de vengeance. Il ne faut pas qu’on paye le mal par le mal. Ce que je souhaite il faut qu’on arrête la vengeance » affirme-t-il.

Et pour lui ce qu’il faut faire : « Nous devrions nous donner la main pour faire face aux défis actuels. Nous devrions faire attention parce que le Mali c’est une seule famille. Nous devrions combattre l’injustice, l’insécurité, la guerre contre le Mali. »

Avant de lancer un appel « à tous les peuls de laisser les armes et à tous les dogons de laisser les armes pour construire. » A la CMA et la Plateforme il rappelle que  » l’accord d’Alger est notre accord et nous devrions se retrouver pour l’application correcte de l’accord entre les maliens ».

                                                Mouhamadou Sissoko-Senegal7

7 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici