L'Actualité en Temps Réel

IMF : « Aminata Touré sera démise de son mandat de député si… »

L’ex premier ministre, Aminata Touré qui était tête de liste de la majorité Benno Bokk Yaakaar aux législatives de juillet dernier et désormais députée non inscrite, est en rupture de ban avec la majorité présidentielle. Elle risque de perdre son poste de député si l’on en croit, le ministre de la justice.

Selon Ismaila Madior Fall, invité du Jury Du Dimanche, sur Iradio, à partir de son discours, son comportement, son attitude et son vote contre BBY même s’il y a pas de mandat impératif, Aminata Touré pourrait être considérée comme démissionnaire.
« Si Mme Aminata Touré se considère comme non inscrite et qu’elle décide par son comportement, par son attitude, par son discours et par son vote de se dresser contre la majorité, elle ne fait plus partie de la majorité. «Autrement dit, si elle cumule un comportement par le discours, par l’attitude, par le positionnement, par le vote comme quelqu’un qui ne fait pas partie de la majorité, elle sera démise de son mandat de député. Parce que la constitution est claire, tout député qui démissionne de son parti sera automatiquement déchu de son mandat », a souligné  Ismaila Madior Fall, à l’émission Jury Du Dimanche, sur Iradio.

Le garde des sceaux ajoute : « Maintenant ce n’est pas seulement l’acte formel de démissionner mais on peut à partir de son comportement, de son attitude, de son discours montrer qu’on a démissionné. Moi je considère qu’elle est de bonne foi et qu’elle est toujours de la majorité même si elle est non inscrite ».

Pour rappel, Aminata Touré dénonçait le choix de Macky Sall porté sur Amadou Mame Diop pour la présidence de l’Assemblée nationale. L’ancienne première ministre avait quitté l’hémicycle avant la fin des travaux, le 12 septembre dernier, lors de l’installation de la 14e législature. Et depuis elle ne rate pas l’occasion de tirer sur Macky Sall.

Senegal7