L'Actualité en Temps Réel

Incidents de Ndingler: la SEDIMA donne sa version des faits

1

Un groupe de député de l’assemblée nationales s’était rendu ce dimanche  à Djilakh pour visiter les terres qui opposent les populations de Ndingler et la SEDIMA. Une visite qui n’a pas été de tout repos pour les parlementaire. L’un des vigiles à sorti son arme à leur direction.

L’entreprise qui détient un titre foncier sur ces terres a sorti un communiqué pour éclaircir les choses.

« L’agent de sécurité, qui n’était pas avisé de leur arrivée, s’est opposé à leur présence à l’intérieur du périmètre dont il est le gardien » explique les services communication de l’entreprise fondée par Babacar Ngom. Et précise « le Groupe SEDIMA n’a jamais été informé de cette visite. »

Dans son communiqué « déplore vivement l’incident survenu dans sa propriété » et ajoute que « si elle était informée de la démarche des parlementaires elle aurait donné toutes instructions utiles ».

Cependant pour finir  l’entreprise « condamne tout acte de violence, de quelque nature qu’il soit, d’où qu’il vienne ».

                                                          Mouhamadou Sissoko-Senegal7

 

Afficher les commentaires(1)