L'Actualité en Temps Réel

Inhumation de Sidy Lamine : Léona Niassene se mobilise pour la circonstance

0

À Léona Niassene, les habitants n’ont pas perdu du temps pour changer le visage de la cité religieuse qui attend, ce vendredi, des centaines de fidèles pour l’inhumation de Sidy Lamine Niass.Après la déclaration faite à Wal Fadjiri annonçant officiellement l’acheminement du corps de Sidy Lamine Niass à Kaolack, ils ont pris d’assaut la place publique pour rendre propre la grande mosquée et les mausolées des différents érudits de la ville sainte.

Interrogés, des fidèles, qui se réjouissent du dénouement heureux de cette affaire autour de l’enterrement de Sidy Lamine Niass, rassurent que tout se fera dans le calme et la sérénité. »Nous rendons grâce à Dieu. Il y a eu plus de peur que de mal. Pour ce qui est de l’enterrement, il sera fait comme d’habitude. Sans trop de bruits. Et nous allons beaucoup prier pour le disparu » confie cette vieille dame, un balai à la main. À l’intérieur de la grande mosquée, un groupe de jeunes s’active pour nettoyer et replacer les tapis, sous la supervision d’Ahmed Diaw Niass, la cinquantaine environ, une écharpe autour du coup. »Quand on a appris la nouvelle, on a mobilisé les jeunes pour s’occuper du nettoyage de l’esplanade. Alhamdoulilah, ils sont là en train de travailler », dit le fils du porte-parole du khalife de Léona Niassène. Qui soutient que « Sidy Lamine mérite cet engagement des jeunes pour tout ce qu’il a fait pour la famille de Khalifa Niass ».De l’autre côté de la mosquée, un bâtiment moins imposant est aménagé. C’est ici où repose El Hadji Ibrahima Niass, le défunt khalife rappelé à Dieu, en novembre 2017.C’est d’ailleurs dans ce site où sera inhumé Sidy Lamine Niass.Là aussi, l’animation est bien assurée par des jeunes qui scandent, en chœur, le nom du défunt patron de Wal Fadjiri.Au même moment, d’autres effectuent les derniers réglages pour rendre le lieu accessible. « Tout est fin prêt. Ma sha Allah. Comme vous le constatez, nous sommes en train d’évacuer les restes des carreaux et autres décombres pour rendre belle la devanture du mausolée », informe Baye Abdou Ndione.

Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire