Injures publiques : le patron du quotidien « Stades » condamné à une peine ferme

0

Mamadou Ibra Kane a été condamné à un mois ferme pour injures publiques à l’encontre de son ex employé Bréhima Diakité. Selon le Soleil, l’administrateur général du journal « Stades » est reconnu coupable d’injures publiques. Il a écopé d’une peine d’emprisonnement ferme d’un mois. Mamadou Ibra Kane devra, également, verser à la partie civile un montant de 1 million de FCFA, en guise de dommages et intérêts.

Le sieur Diakité réclamait 10 millions de FCFA. Par contre, le prévenu est relaxé du délit de coups et blessures volontaires. Il faut noter que le patron de presse avait été traîné en justice par son ex-employé qui l’accuse de l’avoir traité de « fils de p… ». Mais ces propos ont été balayés d’un revers de main par M. Kane dans les débats d’audience.

Lors de sa comparution, il a parlé « d’affabulation » et soutenu que l’enregistrement versé au dossier est un montage, même si la voix est proche de la sienne. Cependant, il a reconnu s’être emporté, mais ne se souvient pas avoir injurié la partie civile. M. Kane avait rejeté le témoignage du gardien, non sans accuser Bréhima Diakité d’avoir initié la procédure en représailles à son licenciement.

 

 

Fanta DIALLO BA-senegal7

Leave a comment