L'Actualité en Temps Réel

International : Trump et Kim en route vers Hanoï pour leur deuxième sommet

0

Donald Trump et Kim Jong Un étaient attendus mardi à Hanoï pour une deuxième rencontre lourde d’enjeux, au vu de la déclaration largement symbolique née du précédent sommet de Singapour.La capitale vietnamienne se préparait à accueillir mercredi et jeudi ce nouveau rendez-vous entre le dirigeant nord-coréen et le président américain qui espère arriver à la dénucléarisation de Pyongyang, même s’il affirme être prêt à prendre son temps.

Donald Trump s’est montré optimiste lundi matin depuis la Maison Blanche, en déclarant s’attendre à un «sommet vraiment extraordinaire». Avant de marteler, dans un même souffle : «Nous voulons la dénucléarisation».Le président américain a quitté Washington à la mi-journée à bord de son avion Air Force One. Il devrait atterrir à Hanoï mardi soir, heure locale.Kim Jong Un est lui monté samedi à Pyongyang à bord de son train blindé vert olive frappé d’un liseré jaune, pour un trajet qui passe par la Chine.Si l’itinéraire emprunté est top secret, le convoi nord-coréen pourrait, selon des sources vietnamiennes, arriver aux premières heures mardi en gare de Dong Dang, localité vietnamienne frontalière de la Chine, après 4.000 kilomètres de voyage. De cette gare, fermée au public et encerclée par des gardes armés, le numéro un du régime pourrait gagner Hanoï par la route, dont les autorités vietnamiennes ont annoncé la fermeture mardi entre 06H00 et 14H00 locales (7H00 GMT).- Définition de «dénucléarisation» -En juin, M. Kim s’était engagé à «travailler vers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne». Mais le manque d’avancées concrètes depuis ont rendu sceptiques nombre d’observateurs. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a donc dit espérer lundi que ce nouveau sommet aboutirait à des «mesures concrètes» pour une «dénucléarisation complète et vérifiable».Stephen Biegun, l’émissaire des Etats-Unis pour la Corée du Nord, a récemment reconnu que Pyongyang et Washington ne s’étaient «pas mis d’accord sur la signification» de la dénucléarisation. Les Etats-Unis ont maintes fois réclamé que Pyongyang se débarrasse de son arsenal nucléaire de manière complète, vérifiable et irréversible. Pour la Corée du Nord, la dénucléarisation a un sens plus large. Elle veut la levée des sanctions internationales qui l’étranglent et la fin de ce qu’elle perçoit comme les menaces américaines, à savoir la présence militaire en Corée du Sud et dans la région en général.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

laissez un commentaire