Irak : Libéré des Jihadistes, Mossoul renoue avec la musique

0

Les habitants de Mossoul célèbrent ce mercredi 10 juillet les deux ans de la libération de leur ville. Capitale irakienne de l’organisation État islamique entre 2014 et 2017, les Mossouliottes ont vécu pendant 3 ans sous le joug des jihadistes.

Un quotidien régi par la doctrine du groupe terroriste qui interdit l’alcool, la cigarette, mais aussi la peinture, la sculpture et la musique. Deux ans après, la vie artistique reprend progressivement son cours dans la deuxième ville d’Irak, autrefois haut lieu de culture. La ville reste toutefois encore très abimée. La rive ouest de la ville, où s’était déroulée la partie la plus violente des combats, ressemble toujours à un champ de bataille. 8 millions de tonnes de gravats encombrent toujours les maisons, ravagées par les bombardements de la coalition internationale. En se promenant dans les décombres, il n’est pas rare de tomber sur un mortier non explosé, car plusieurs quartiers n’ont toujours pas été déminés.
Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment