Accueil Actualités Jean-François Julliard : «L’Etat se désengage des choix politiques qu’il devrait faire»

Jean-François Julliard : «L’Etat se désengage des choix politiques qu’il devrait faire»

C’est peu dire que la teneur du discours d’Emmanuel Macron en matière d’écologie a déçu. Dès jeudi soir, les ONG environnementales ont vertement critiqué «l’absence de mesures concrètes». Même amertume du côté du député ex-LREM Matthieu Orphelin, pourtant d’habitude peu critique envers l’exécutif : il s’est dit «très déçu», évoquant une «nouvelle occasion manquée». Auréolé de son titre de «champion de la Terre» décerné par l’ONU, le Président a certes martelé sa volonté de «mettre le climat au cœur du projet national et européen». Il a annoncé la création d’un conseil de défense écologique, qu’il présidera, pour «mettre au cœur de toutes [les politiques de l’Etat] l’urgence climatique». Et celle d’un conseil de participation citoyenne de 150 personnes tirées au sort, dont la «première mission», dès juin, sera de «redessiner toutes les mesures concrètes d’aide aux citoyens sur la transition climatique» et de rendre «plus efficaces» les aides au changement de véhicule ou de chaudière. Ces citoyens pourront aussi «définir si besoin» d’autres mesures «incitatives ou contraignantes» et «proposer des financements».

Saliou Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici