Journée internationale de la femme: 10.000 à 15.000 F après prestation La chanteuse Ndikou Thioune crie son ras le bol

0

A l’occasion de la journée internationale de la femme célébrée ce 8 mars partout dans le monde, les chanteuses des arènes ne sont pas en reste. Ndikou Thioune qui anime avec brio les galas de lutte avec frappe a révélé qu’elle est dégoûtée du sort réservé aux griots de l’arène

«Je suis vraiment dégoûtée du sort réservé aux griots de l’arène. Nous chantons sans cachet. Parfois, il nous arrive de chanter de 16h30 à 20 heures sans rentrer avec le moindre sou. Je trouve cruel qu’on nous donne des 10.000 FCFA ou 15.000 FCFA après nos prestations, c’est vilain et inhumain. Nous devons faire bloc pour changer la donne car aujourd’hui on n’a aucune place dans l’arène. Les chanteuses doivent faire aussi preuve de dignité et de fierté et refuser ce traitement que nous réservent les acteurs. On veut une meilleure reconnaissance dans l’arène» a-t-elle fait savoir dans les colonnes de Sunu Lamb. Ndikou Thioune la chanteuse des arènes crie ainsi son ras le bol à travers ce qui passe présentement dans l’arène. En ce 8 mars qui coïncide avec la journée internationale de la femme, les promoteurs sont interpellés pour bien traiter les chanteuses qui font les beaux jours dans l’arène.
senegal7

Leave a comment