Accueil Actualités Karim,Khalifa : Deux outsiders dans la bataille du parrainage

Karim,Khalifa : Deux outsiders dans la bataille du parrainage

L’adversité dans laquelle Karim Wade et Khalifa Sall se retrouvent ne les empêche guère de s’accorder à l’orthodoxie qui sied à un candidat habilité à postuler légalement. C’est à dire s’employer à la collecte de parrains en vue de participer à l’échéance majeure de 2019.Ainsi, malgré tout l’arsenal politico-judiciaire concocté à leur encontre, le fils de Wade et l’ex-maire de Dakar ne comptent pas faire profil bas.

Au moment où les candidats à la prochaine présidentielle se préparent à la collecte de parrains sur l’ensemble du territoire national, Karim Wade reste terré au Qatar, tandis que Khalifa Sall,lui,  reste en prison. Ainsi, malgré leurs condamnations respectives consécutives à la traque aux biens mal acquis, et à la caisse d’avance de la municipalité de Dakar,  ces deux mastodontes du landerneau politique national ne comptent guère se laisser faire. Leurs partisans qui sont présents partout dans le pays,  sont déterminés à procéder systématiquement à la collecte de parrains pour eux. Le comité directeur du Pds tiendra une conférence de presse et une délégation effectuera une tournée nationale à partir du 9 septembre dans l’ensemble des 45 départements. Une invite sera lancée à tous les responsables libéraux afin  de mener une campagne de collecte des parrains au profit du candidat de leur parti. Egalement du côté de l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall, ses militants et partisans  de Dakar se sont mobilisés, ce mercredi à la Médina, sur les allées du Centenaire pour procéder au lancement du parrainage de leur mentor à l’élection présidentielle de février 2019. 100 000 signatures sont en effet demandées à ses militants pour porter sa candidature et au niveau de chaque région, la barre de 3000 signatures  est attendue. Dire que Macky risque d’avoir du fil à retordre  car ces deux outsiders de la scène politique nationale sont loin d’avoir lâché du lest au regard de leur écartement de la course à la présidentielle de 2019.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici