« Khalifa Sall doit accepter qu’il NE peut être sur une liste sauf s’il veut son invalidation » (Par Adama Gaye)

Limités intellectuellement, ils sont aussi jaloux et sans générosité. J’invite ici Aida Mbodji, Malick Gackou, Sonko, Khalifa, Barth, Lamine Diallo, Abdoul Mbaye, les Wades et les autres, prêts à lutter, à ouvrir leurs cœurs et dépasser leurs plans personnels pour que soit constituée une liste, dynamique unitaire, union sacrée, front commun, qui rallierait le soutien, la sympathie et les votes de nos compatriotes.
Sans cet effort d’unité pour envoyer à l’assemblée nationale des femmes et hommes aptes à lui donner le tonus et la tonalité qui lui font défaut, que nul ne s’étonne si les électeurs se sentent perdus et font un choix…mauvais.

De grâce, ne vous prenez pas pour des gens sortis de la cuisse de Jupiter. Nul, en commençant par moi, n’est immortel et irremplaçable.

Il incombe à l’opposition d’aller dans le sens de ce que souhaite le peuple ou de le trahir par des enfantillages de bas étage ou des calculs politiciens d’un autre temps.

Il faut que cette liste unitaire soit marquée du sceau de l’inclusion, de la diversité, de l’équité et de l’équilibre en compétences technocratiques, en représentativité, en crédibilité, en participation des différents terroirs et en justice confessionnelle et ethnique.

La Diaspora, principale contributrice au budget national, ne peut en être exclue.
Les manœuvres et magouilles, louvoiements, le double-jeu, et les comportements irresponsables pourraient sceller le sort d’un Sénégal aujourd’hui étranglé par un pouvoir criminel et escroc qu’il faut évincer.

L’heure est grave. Le sursaut ou le suicide. Pas d’autre choix.

Dieu veillez sur les consciences de cette classe politique de l’opposition Sénégalaise.

Adama Gaye
Fondateur Dollel Sénégal Dynamique Benn Bopp DB2

PS : Naturellement je suis partant pour cette dynamique unitaire la seule qui puisse gagner et sauver le pays…
Quand on n’est pas éligible on ne persiste pas à figurer sur une liste électorale au risque de lui infliger les effets du Syndrome Fillon battu à plate couture pour s’être maintenu nonobstant le crime qui pendait sur le nez de son épouse.
Khalifa Sall doit accepter qu’il NE peut être sur une liste sauf s’il veut son invalidation.
L’opposition ce ne sont pas vous acteurs des partis politiques, sachez le !