L'Actualité en Temps Réel
xbet bannière

La démocratie de l’émotion et de l’esquive, (Par Moustapha Diakhaté)

0
Premierbet

Sur sa page facebook, l’ancien député de la mouvance présidentielle, Moustapha Diakhaté s’en est vertement pris aux gens d’un certain niveau intellectuel qui versent aussi facilement dans les jugements de valeurs.

Voici, in extenso, son post

C’est inquiétant de voir comment des gens d’un certain niveau intellectuel versent aussi facilement dans les jugements de valeurs, sauto-proclament bons et savent reconnaître les jaloux et autres méchants.

Nous parlons des intellectuels qui passent le temps à donner des leçons sans jamais le reconnaître et taxer les gens de jaloux et méchants : ils sont les seuls à devoir nous dire qui nous devons féliciter ou pas, applaudir ou pas. Et ce sont les mêmes qui disent qu’ils ne faut pas juger les gens, qu’il faut respecter le point de vue de l’autre!

Quand des intellectuels ne se donnent plus les moyens d’analyser les faits et les écrits, les contextes, les parties prenantes, les rapports de force, etc., mais préfèrent promouvoir une démocratie de l’émotion et de l’esquive, il faut vraiment s’inquiéter.

Comment expliquer que nombre d’intellectuels qui ont écrit ou pris la parole sur le Goncourt de Mbougar esquivent les reproches faits au concerné sur la question LGBT ? Et nous intiment l’ordre d’aller lire et de nous dire eux ce qu’ils trouvent d’intéressant dans tel ou tel livre et que tous les gens bons et pas jaloux devraient accepter comme vérité ? Et de nous en tenir à cela ? Sont-ils de vrais défenseurs de la liberté d’expression et d’écriture ?

Sont-ils honnêtes quand eux écrivent pour soutenir Mbougar et dire après, non, je ne discute pas, je veux juste donner mon point de vue… Ou qu’ils vous reprochent de faire dans l’acharnement quand vous répondez ?
Que les gens talentueux fassent des romans pour guider le bateau Sénégal vers la bonne direction, c’est vraiment une urgence. A force de crier ô les jaloux, ô les méchants, on peut se poser des questions sur ce que vous cachez ou pour qui vous roulez.
Wa Salam

Ousmane Ndiaye – Senegal7

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.