Accueil Actualités La France participe au maintien de la dictature au Togo

La France participe au maintien de la dictature au Togo

La France participe au maintien de la dictature au Togo, d’aprés une interview publiée par le site web Ouestaf news. Selon l’activiste togolaise Farida Bemba Nabourema, l’Hexagone joue un rôle primordial pour que le pouvoir reste entre les mains de Faure Gnassingbé.

Interpellée, elle précise au micro de Ouestafnews : « Dès le début Eyadéma (Etienne Gnassingbé Eyadéma, père de l’actuel président) a été choisi par la France pour diriger le Togo et quand il est décédé en 2005, le président français de l’époque Jacques Chirac a dit je cite : «  La France perd un grand ami et moi un ami personnel ».

La France a fait des pieds et des mains pour s’assurer que son fils Faure prenne le pouvoir alors que, la constitution togolaise prévoyait que c’est le président de l’Assemblée qui remplace le président en cas de vacance du pouvoir, ils ont fait un coup d’Etat pour (installer) Faure qui était ministre à l’époque.

Malgré ce coup d’Etat, le président Chirac a félicité Faure Gnassingbé qui a pris le pouvoir dans des conditions totalement arbitraires. Il va sans dire que la France a toujours joué un rôle dans le maintien de la dictature au Togo »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici