L'Actualité en Temps Réel

La « malédiction religieuse » : l’épée de Damoclès qui guette le Sénégal !

0

Jamais le Sénégal n’a daigné surfer sur la question religieuse ,une question aussi sensible susceptible de perdre notre pays toujours cité en exemple de par le monde. La coexistence pacifique et l’ancrage de la tolérance entre religions fait le charme de notre pays. Mais sans extrapolation aucune, il semblerait que les Sénégalais sont guettés par la « malédiction religieuse ».
Alors que l’on ne parlait que de malédiction de l’or noir, à présent, les tendances sont autres. L’on parle désormais de « malédiction religieuse » qui serait dû en premier à la propension des Sénégalais à jeter l’opprobre sur des hommes religieux critiqués cahin-caha. L’on voit aussi des Sénégalais tenter de piétiner la sacralité de l’Islam pour ne pas pousser l’indécence loin. Des tombes de chrétiens avait été naguère vandalisées laissant pantois des Sénégalais. Des charlatans se prenant pour des « prophètes » détroussent les honnêtes citoyens en les prenant pour des proies faciles. Les mosquées font office de bataille de leadership et de recherche de primes entre musulmans. Les conférences religieuses sont aujourd’hui transformées en conférences de louanges personnalisées.(…).Les illustrations à cette déconvenue sont loin d’être exhaustives. L’institution Sainte Jeanne d’Arc a corsé la note en interdisant des voiles musulmans dans l’enceinte de son établissement. Et pour couronner la couronne, l' »histoire générale du Sénégal » dont la rédaction est présidée par le professeur Iba Der Thiam a soulevé une polémique qui enfle de jour en jour sur des querelles de préséance. Autant de remarques portant sur la désacralisation de la religion et que certains Sénégalais continuent de fouler au pied. C’est dire tout simplement que s’il n’ya pas de « malédiction religieuse » chez nous autres sénégalais, le « succédané » est déjà à nos portes. C’est la raison pour laquelle,des concertations nationales devraient être tenues d’urgence pour ramener les Sénégalais à un niveau de « religiosité » assez acceptable pour que de pareilles dérives soient bannies à jamais. Le Sénégal mérite plus que ça !
Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire