Accueil Contribution « La place de Barthélémy Dias est en prison, pas dans les médias… »...

« La place de Barthélémy Dias est en prison, pas dans les médias… » (Par Mouhamed Massaly)

Massaly

Je m’étais dit que je ne répondrais jamais à un Fœtus, un inculte dont le parcours politique est tacheté de sang, un guignol comme Barthélemy Dias délinquant à col blanc s’attaquer à des leaders de l’opposition notamment au nouveau cadre de concertation de l’opposition. Qu’il sache que dans un Etat normal, sa place serait en prison, mais pas dans les médias. Il n’a aucune leçon de morale politique à nous donner, insignifiant devant l’opinion mais son indiscipline a dépassé les bornes.
À Qui fait-il la morale ?

Barthélemy Dias, qui a piétiné la vie et le sang de Ndiaga Diouf, se croit où ? Petit criminel sans valeur politique, sa posture ingrate et sa façon de parler chaotique commencent à être une habitude chez les Sénégalais. Certes, mon jeune Barthélemy Dias, c’est lui qui en sait le samurai sens du mot dealer.

Car son père Jean Paul Dias a été le premier à dealer avec Macky Sall en prononçant qu’il peut briguer un 3ème mandat. Les honnêtes hommes de l’opposition qui ne défendent que l’intérêt du Sénégal, notamment le Président Madické Niang.

Si les autres militants ou responsables des autres leaders le laissent faire, moi, je ne le laisserais pas salir la réputation de notre leader: Madické Niang.

Sa réaction est d’autant plus ingrate, insolente et malhonnête que le Président Madické Niang a mené tous les combats et à l’Assemblée nationale pour la libération de Khalif Sall à qui nous pouvons réclamer nos milliards des caisses de la mairie de Dakar, et en tant que candidat à la candidature. Il a été l’un des premiers à visiter leur siège cassé par les militants de Macky Sall. Et, c’est lui le torchon de rien du tout qui, maintenant, se retourne pour le traiter de dealer, après tout ce qu’il a fait pour son leader en termes de soutien.

Qu’il sache désormais que son indiscipline n’a que trop duré. Nous lui ferons face, sinon plus après que lui, la fait dans l’incorrection.

Silence assassin, je t’ai à l’œil.

MOUHAMED MASSALY

COALITION MADICKE 2019