L'Actualité en Temps Réel

L’abstentionnisme : l’autre défi de la présidentielle !

0

La réussite de l’organisation matérielle d’une élection contribue largement à sa crédibilité. Sur ce point ; des manquements ont été notés malgré l’acheminement du matériel électoral déjà fait sur le territoire national selon les services du ministère de l’intérieur, en charge de l’organisation du scrutin.
Le premier manquement remonte à la confection des cartes d’identité biométriques. Des défaillances dans le système ont empêché beaucoup de citoyens d’avoir leur carte à temps pour participer aux élections législatives de 2017.
Deuxièmement, le manque de consensus autour du processus électoral avec surtout le vote de la loi instituant le parrainage citoyen à la présidentielle source de vives tensions entre l’opposition et le pouvoir.
L’autre défi à relever, a trait à l’abstentionnisme.
Parmi les militants du PDS et de TAXAWOU SENEGAL, il y’en a certains qui ne comptent pas voter pour un autre candidat différent de leur mentor même si leur parti décide de se ranger du coté d’une coalition. Le mandataire de Khalifa Sall, après la publication définitive de la liste des candidats à la présidentielle, s’est montré clair sur le sujet. Babacar Thioye Ba soutient que les khalifistes ne sont pas prêts à participer à une élection sans Khalifa Sall. Idem chez les libéraux. Si un tel mot d’ordre est respecté, le taux d’abstention risque d’être élevé à la présidentielle.
Samba Ndiaye-SENEGAL7

laissez un commentaire