Accueil Uncategorized L’affaire Navalny tourne au contentieux diplomatique entre Berlin et Moscou

L’affaire Navalny tourne au contentieux diplomatique entre Berlin et Moscou

Moscou

L’opposant russe Alexei Navalny a-t-il été empoisonné ? Pour les médecins allemands qui le soignent, cela ne fait pratiquement aucun doute. Les médecins russes qui l’ont ausculté au départ continuent d’affirmer le contraire. Et l’affaire tourne de plus en plus au contentieux diplomatique. La chancelière allemande Angela Merkel a en effet vivement réagi en interpellant les autorités russes.

Angela Merkel ne mâche pas ses mots. Dans un communiqué, la chancelière allemande exhortent les autorités russes à « résoudre de manière urgente cette affaire, dans les moindres détails et en toute transparence ». Elle demande aussi à ce que les responsables soient traduits en justice.

Angela Merkel a publié ce communiqué juste après les conclusions rendues par l’hopital allemand qui soigne Alexeï Navalny. Les examens pratiqués sur l’opposant russe montrent des

L’opposant russe Alexei Navalny a-t-il été empoisonné ? Pour les médecins allemands qui le soignent, cela ne fait pratiquement aucun doute. Les médecins russes qui l’ont ausculté au départ continuent d’affirmer le contraire. Et l’affaire tourne de plus en plus au contentieux diplomatique. La chancelière allemande Angela Merkel a en effet vivement réagi en interpellant les autorités russes.

Angela Merkel ne mâche pas ses mots. Dans un communiqué, la chancelière allemande exhortent les autorités russes à « résoudre de manière urgente cette affaire, dans les moindres détails et en toute transparence ». Elle demande aussi à ce que les responsables soient traduits en justice.

Angela Merkel a publié ce communiqué juste après les conclusions rendues par l’hopital allemand qui soigne Alexeï Navalny. Les examens pratiqués sur l’opposant russe montrent des signes d’empoisonnement, selon les médecins. Il s’agirait d’une substance similaire à celle qui avait empoisonné l’ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille, il y a deux ans, à Londres.

Malgré les données fournies par l’hopital allemand, les médecins russes qui ont examiné dans un premier temps Alexeï Navalny ont réaffirmé qu’ils n’avaient trouvé aucune substance faisant penser à un empoisonnement.

L’opposant russe avait été pris d’un malaise jeudi dernier alors qu’il venait de prendre l’avion en Sibérie. Hospitalisé en Russie, il a finalement été transferré en Allemagne. Il est toujours plongé dans le coma mais, selon les médecins, ses jours ne sont pas en danger.

À son tour, l’Union européenne réclame une enquête « transparente et indépendante » à Moscou.

, selon les médecins. Il s’agirait d’une substance similaire à celle qui avait empoisonné l’ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille, il y a deux ans, à Londres.

Malgré les données fournies par l’hopital allemand, les médecins russes qui ont examiné dans un premier temps Alexeï Navalny ont réaffirmé qu’ils n’avaient trouvé aucune substance faisant penser à un empoisonnement.

L’opposant russe avait étépris d’un malaise jeudi dernier alors qu’il venait de prendre l’avion en Sibérie. Hospitalisé en Russie, il a finalement été transferré en Allemagne. Il est toujours plongé dans le coma mais, selon les médecins, ses jours ne sont pas en danger.

À son tour, l’Union européenne réclame une enquête « transparente et indépendante » à Moscou.

Assane SEYE-Senegal7

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici